Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
18/04/2008 - 18:47

Un drapeau français brûlé en Chine


Des médias locaux ont rapporté que de jeunes Chinois, ulcérés par les manifestations protibétaines qui se sont déroulées lors du passage à Paris de la flamme olympique, ont brûlé vendredi un drapeau français devant un magasin Carrefour.



Au cours de la semaine écoulée, plusieurs petites manifestations avaient déjà été observées devant des hypermarchés français dans plusieurs villes chinoises, notamment à Pékin, mais la dernière en date, à Qingdao, sur la côte est, intervient après une tentative des médias de calmer la ferveur nationaliste.

Des internautes chinois ont appelé au boycottage des magasins Carrefour qu'ils accusent d'avoir apporté leur soutien à des groupes favorables à l'indépendance du Tibet.

Le périple de la flamme olympique dans le monde a été perturbé par des manifestations contre la présence chinoise au Tibet, où des manifestations antigouvernementales ont éclaté en mars.

Des médias chinois publient des photos de manifestants brandissant des banderoles disant "Boycottez la France, soutenez les Jeux olympiques" et "Non à l'indépendance du Tibet, Aimons la patrie".

Les manifestants, qui agitaient des drapeaux chinois, ont attiré une foule imposante et une photo montre un homme brûlant un drapeau français.

Des sites internet chinois ont publié des photos de Hefei, dans l'Anhui, où plusieurs "enfants de l'école primaire" ont manifesté avec une banderole disant "Opposez-vous à Carrefour, y faire ses courses est honteux".

La France a minimisé les appels au boycottage des produits français, disant qu'ils sont le fait d'une petite minorité et Carrefour, qui dispose de plus de 100 hypermarchés en Chine, a réaffirmé son soutien à la tenue des Jeux olympiques à Pékin.

Certains journaux chinois ont aussi publié des articles faisant valoir que, à l'heure de la mondialisation, un boycottage porterait atteinte aux salariés et fournisseurs chinois.

Mais selon un sondage réalisé dans 10 villes chinoises, 66% des personnes interrogées étaient favorables à un boycottage de Carrefour, rapporte l'agence Chine nouvelle. Sept pour cent seulement y étaient résolument opposées.

Source: yahoo news


Arame Diène






Arame Diène

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK