Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
12/03/2008 - 11:28

Un nouvel accord de paix signé entre le Tchad et Soudan à Dakar


Le président tchadien Idriss Deby Itno se rendra dans l'après-midi à Dakar, suivi du président soudanais Omar el-Béchir afin de signer, en présence du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, un accord de paix présenté comme "définitif".



La cérémonie de signature, initialement prévue à 10H00 (locales et GMT), a été repoussée à 20H00, le président soudanais devant arriver dans la capitale sénégalaise mercredi après-midi.

Elle intervient après une tentative de renversement du régime du président tchadien début février par des rebelles venus de bases arrières au Soudan, pays accusé aujourd'hui par N'Djamena de continuer à leur fournir armes et renforts. Tempérant quelque peu l'optimisme des autorités sénégalaises, le président soudanais a émis mardi des doutes sur la signature d'un nouvel accord de paix.

"Nous avons cinq accords (de paix), signés avec le Tchad", a déclaré M. Béchir aux journalistes à Dubaï, en réponse à une question sur un nouvel accord censé mettre fin au conflit entre leurs deux pays qui s'accusent de déstabilisation par groupes armés interposés.

M. Béchir a cité le dernier en date, signé en mai à Ryad avec son homologue tchadien, sous le parrainage du roi Abdallah d'Arabie saoudite, mais qui n'a pas été appliqué.

Un peu plus tard dans la journée, le ministre soudanais des Affaires étrangères Sammani al-Wassila s'est toutefois voulu rassurant.

"Le président viendra l'esprit ouvert", a déclaré le ministre à la presse à Dakar, estimant toutefois qu'au delà de la signature d'un nouvel accord, le plus important était de faire respecter les textes déjà signés entre les deux pays.

Malgré les réserves du président soudanais, le ministre sénégalais des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio a aussi souligné mardi que son pays demeurait "optimiste".

Même optimisme côté tchadien: "nous espérons qu'à partir de Dakar, nous parviendrons à un accord définitif pour le règlement du conflit Tchad-Soudan", avait de son côté estimé lundi Amad Allam-Mi après une audience avec le chef de l'Etat sénégalais.

Le président gabonais Omar Bongo Ondimba, l'ex-président de la Commission de l'Union africaine (UA) Alpha Oumar Konaré et le président en exercice de l'UA, le Tanzanien Jakaya Kikwete ont également été invités à la signature de cet accord.

yahoo.com


Y. K/sources Web







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces