Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Régions
04/09/2005 - 23:27

Un pas pour lever l'ombre de ses origines



Un pas pour lever l'ombre de  ses origines
Mère à 17 ans d'un petit Marc en Angleterre, Lydia se bat désormais pour aider tous ceux qui ont besoin d'être mieux compris, que ce soit les mères, les enfants ou les parents adoptifs, comme elle aurait tant voulu qu'on l'aide à 17 ans...
50 membres ont rejoint cette "Mère Courage" qui a retrouvé la trace de son fils désormais aux USA. Grâce aux lois anglaises beaucoup plus souples, les enfants ont accès à leurs origines dès leur majorité s'ils le souhaitent, contrairement en France où l'Omerta demeure encore.
La loi des enfants nés sous x protége surtout le silence des familles, mais qu'en est-il de la souffrance des enfants sans racine?
" Grâce au CANOP, nous nous battrons pour faciliter les liens entre parents et enfants, et lever les tabous et secrets" explique cette battante.
Crée par la loi du 22 janvier 2002, installé le 12 septembre par le Professeur Jean-François Mattéi, alors ministre de la santé, cet organisme facile la mise en relation entre enfants nés sous X et leur mère biologique.
" Je souhaite pouvoir jouer le rôle de médiatrice en fait entre enfants et parents" ajoute-t-elle, car nous marchons souvent sur des oeufs lors de ces histoires où la souffrance est profonde des deux côtés".
Le 24 septembre prochain à 10h30 aura lieu la prochaine réunion à Marseille pour dresser les grandes lignes de notre programme. Nous souhaitons travailler en partenariat avec les associations de parents adoptifs bien entendu."
Même si en général, c'est souvent l'enfant qui recherche ses origines, il arrive, comme pour Lydia, que ce soit les mères qui fassent le premier pas. Des antennes vont se créer dans toute la France et notamment dans le Var ou à Istres. Elle a déjà des consultants en Suisse, en Italie et représente le maillon d'une grande chaîne humaine à la recherche du temps perdu.
Souhaitons lui tout le courage nécessaire pour faire son chemin dans ce combat légitime du droit de l'enfant à connaître ses origines!

site internet : http://lga13.com
mail : laga13@neuf.fr
06 14 59 62 36.
Propos recueillis par Hélène Dehaspe.





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 9 Avril 2018 - 15:45 Fake news pour les Macron

Mardi 2 Février 2010 - 23:19 Conditons d'Utilisation des Blogs Editoweb




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo