Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
12/11/2008 - 16:09

Une enseignante frappée par un adolescent de 11 ans

Hérault- Une professeur de sciences du collège Louise Michel a été agressée sur le parking de son établissement scolaire par un jeune garçon de 11 ans lundi après-midi, à Ganges, près de Montpellier, dans l'Hérault.



Une enseignante frappée par un adolescent de 11 ans
L'enseignante a été interpellée par le garçon sur le parking, elle lui a demandé son nom mais il a refusé de le donner, explique à Midi Libre Marie-Christine Rivet, la principale de l'établissement. Et elle ajoute: "Elle lui a dit que dans ces conditions, elle gardait le vélo qu'il avait en main et qu'elle le rendrait à son père, lorsqu'il viendrait la rencontrer." C'est alors que le jeune garçon serait devenu violent avec l'enseignante  qui se serait agrippée au vélo de son agresseur. C'est l'arrivée d'un professeur et du principal qui a fait reculer le jeune adolescent.

La victime "très choquée" selon un témoin, a été transportée par son mari à la clinique privée de la ville et a bénéficié d'un jour d'incapacité temporaire totale. L'enseignante porte des contusions et des traces de semelles sur les jambes. Elle a porté plainte lundi soir, ce que compte également faire le recteur de l'académie de Montpellier.

L'élève n'appartient pas à l'établissement de l'enseignante. Il est scolarisé dans un Institut Thérapeutique éducatif et pédagogique, ce qui signifie que l'enfant doit avoir des troubles du comportement importants. Ce n'est pas un inconnu pour le collège Louise Michel auquel appartient l'enseignante. Il a déjà eu quelques accrochages avec des élèves du collège.

Il y a trois semaines, la mère d'une d'élève de l'école primaire de Pézénas était venue dans l'établissement pour insulter et tabasser l'enseignante de sa fille parce qu'elle lui avait interdit de se rendre aux toilettes "alors qu'elle en avait eu le temps d'y aller pendant la récréation". L'enseignante avait eu alors 8 jours d'interruption temporaire de travail.  Le 4 octobre dernier, une collégienne parisienne a également cassé le nez de sa directrice.

Source: Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces