Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
25/08/2008 - 19:55

Une femme perd son bébé en couches

Dakar-Une femme a vécu samedi un véritable calvaire, au bout duquel elle a perdu le bébé tant espéré. Renvoyée de toutes les structures hospitalières où elle s’est rendue, c’est finalement à l’hôpital de Thiaroye qu’elle a été opérée



La journée de samedi sera marquée d’une pierre noire pour la dame Maguette Sow. Alors qu’elle devait accoucher de son bébé, elle s’est vue refoulée de tous les hôpitaux de Dakar pour des raisons qui ne sont pas clairement indiquées.

L’ambulance qui transportait la dame est arrivée à 19 h 30 devant les locaux de la d'une station radio de la Médina. Maguette Sow et son mari Moussa Baldé sont venus y exprimé leur désarroi. Sa mère, Salimata Gadiaga, témoigne : «On est partis à l’hôpital de Ouakam, ils nous ont dit d’aller à l’Iho (hôpital militaire) puisque c’est là-bas qu’elle a passé ses visites. Arrivés là, la première question a été si son mari a de l’argent. Je réponds que non, qu’il ne travaille pas. On me dit que l’opération est à 150 000 francs Cfa. Et parce que je dis que je n’avais pas d’argent, on me signale que le médecin est allé en week-end et que nous devrions nous débrouiller.»

A en croire la mère de la pauvre femme, la famille décide alors d’aller à la Polyclinique. «On nous signale qu’il n’y a pas de place, mais mon beau fils réussit à se faufiler à l’intérieur de la salle d’opération, c’était vide, il n’y avait personne.» Puis vogue encore la galère. «On va à l’hôpital Principal, même cas, alors qu’elle est là en train de saigner. Ils refusent tous de la prendre», poursuit Mme Gadiaga.

Salimata Gadiaga cherche encore où emmener sa fille, partout, sauf à l’Hôpital général de Grand-Yoff (ex- Cto), car la dame à une psychose de cet établissement où plusieurs membres de sa famille sont décédés. Aux dernières nouvelles, on apprend que Maguette Sow a été opérée à l’hôpital de Thiaroye (banlieue), mais que son bébé est mort. Triste sort.


REACTION - Assane Yaradou, conseiller technique n°1 du ministre de la Santé : «Des instructions fermes avaient été données»

«Nous sommes vraiment désolés pour la situation qui est arrivée à cette dame et aux autres qui sont dans la même situation qu’elle.» C’est en ces termes que le conseiller technique numéro un du ministre de la Santé a réagi à la suite du drame vécu par la dame, victime de rejet de la part de certains hôpitaux, samedi dernier. Dr Assane Yaradou, sur les ondes de la Rfm, souligne qu’«il y a moins de dix jours, le ministre de la Santé avait donné des instructions fermes aux différents responsables à différents niveaux, en particulier dans la région de Dakar pour que des situations pareilles où les malades devaient naviguer d’hôpital en hôpital n’arrivent plus».

«Elle avait demandé de mettre de la façon la plus rigoureuse le Samu national à contribution», explique le conseiller du ministre. Il poursuit, d’ailleurs, qu’«ils avaient reçu tous des instructions, y compris les directeurs, pour que de pareilles situations n’arrivent pas. Il y a eu des instructions fermes qui avaient été données dans ce sens. Il y a même eu des réunions qui se sont tenues, des échanges de numéro de téléphone. Et, malheureusement, quand ça arrive, il faut pouvoir situer les responsabilités et prendre les mesures qui s’imposent».



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces