Sommaire
France
07/12/2007 - 10:46

Une homme en garde à vue suite à l'explosion d'un colis piégé à Paris


Il s'agit d'un homme contre lequel l'avocate membre de ce cabinet, Me Catherine Gouet-Jenselme, avait porté plainte pour harcèlement en 2005 et qui avait bénéficié d'un non lieu, selon une source proche de l'enquête. L'homme âgé de 45 ans a été placé en garde à vue jeudi soir dans les locaux de la brigade criminelle de Paris à la suite de l'explosion qui a fait un mort dans un cabinet d'avocat du boulevard Malesherbes (VIIIe).



Les enquêteurs recherchaient toujours vendredi matin le coursier, "une femme de petite taille" qui a déposé le paquet contenant deux charges, quelques minutes avant qu'il n'explose jeudi vers 12H50, selon cette source.

Le cabinet visé est situé au 4e étage gauche d'un immeuble situé 52 boulevard Malesherbes. Dans ce même immeuble, au 1er étage, est situé le cabinet d'avocats dans lequel a exercé le président Nicolas Sarkozy.

Selon une source proche de l'enquête, la personne tuée, âgée de 60 ans, est la secrétaire du cabinet d'avocats destinataire du colis, celui de Catherine Gouet-Jenselme. Un avocat de ce cabinet, Me Olivier Brane, 58 ans, a été grièvement blessé et hospitalisé, mais ses jours ne sont pas en danger, selon la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, qui s'est rendue sur place jeudi.

Le colis piégé était adressé aux noms de Me Brane et de Me Gouet-Jenselme, a précisé un proche de l'avocate. L'avocate visée avec son collègue ignore, selon ses proches, le motif de l'acte car "elle ne s'occupe pas d'affaires sensibles, mais plutôt de conflits d'assurances, d'affaires de divorce et immobilières".

"Pour l'instant, il n'y a pas de piste privilégiée. L'enquête est en cours", avait déclaré jeudi Mme Alliot-Marie. "Les différentes plaques des autres activités qui ont lieu dans cet immeuble sont très nettes. Donc apparemment, c'était vraiment quelqu'un de ce cabinet qui était visé", avait-t-elle poursuivi.

Le cabinet visé est situé au 4e étage gauche d'un immeuble situé 52 boulevard Malesherbes (VIIIe). Dans ce même immeuble, au 1er étage, est situé le cabinet d'avocats dans lequel a exercé le président Nicolas Sarkozy. Interrogé, l'Elysée s'est refusé à tout lien entre l'explosion du colis piégé et la personne du chef de l'Etat. Selon le parquet de Paris, "ce n'est pas le cabinet de Nicolas Sarkozy qui était visé".

L'explosion a eu lieu à 12H50. "Selon les premiers éléments, un coursier a apporté un colis dans une cassette", a expliqué le e procureur de Paris, Jean-Claude Marin qui s'est rendu sur place, tandis que la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a précisé que ce colis "contenait deux charges et deux mécanismes dont un seul a fonctionné mais les deux charges ont effectivement explosé".

Le maire de Paris Bertrand Delanoë est venu sur les lieux "témoigner par sa présence de la gravité de l'acte, de sa condamnation la plus nette et de sa solidarité avec les victimes et en particulier les proches de la victime décédée".

Source: http://fr.news.yahoo.com/

Yasmina Kehiha









Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn