Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
30/11/2007 - 10:22

Une vidéo de L'armée colombienne prouve que Ingrid Betancourt est en vie


BOGOTA (AFP) - L'armée colombienne a diffusé vendredi des images d'une vidéo d'Ingrid Betancourt qu'elle dit avoir obtenue lors de la capture trois guérilleros des FARC et qui daterait de fin octobre. On se demande pourquoi il a fallu que Cavez s'en mêle pour que la Colombie "donne ce signe de vie"



Selon le Haut commissaire colombien pour la paix Luis Carlos Restrepo, la preuve de vie d'Ingrid Betancourt, otage depuis février 2002, date du 24 octobre et était entre les mains de trois guérilleros des milices urbaines de Bogota.

Le fils d'Ingrid Betancourt, Lorenzo, s'est dit "heureux" après la diffusion en Colombie d'images de sa mère et a fait état en outre d'une lettre écrite par l'otage franco-colombienne et accompagnant cette vidéo, dans une déclaration à l'AFP.

"J'attends de voir la vidéo car je sais qu'elle n'a pas l'air en très bonne santé. Je suis heureux. Ca fait plus de trois ans qu'on l'attendait", a-t-il dit.

"Je sais qu'elle a écrit une lettre à ma grand-mère et qu'elle était avec la vidéo. J'attends de voir ce qu'elle dit", a ajouté le jeune homme, interrogé par téléphone.

Sur l'image, Ingrid Betancourt est enchaînée et a la tête baissée, et apparaît amaigrie et très affaiblie.

"La preuve de vie d'Ingrid Betancourt obtenue par les autorités colombiennes est une grande nouvelle", a réagi vendredi le porte-parole de l'Elysée David Martinon. "C'est la première preuve de vie depuis plus de quatre ans. Le président de la République est heureux d'abord pour la famille, qui a été prévenue", a-t-il poursuivi dans une déclaration lue à l'AFP.

La soeur d'Ingrid Betancourt, Astrid Betancourt, s'est dite "très émue" vendredi après avoir vu des images obtenues par l'armée colombienne et prouvant que l'otage franco-colombienne des Farc était en vie.

Dans des déclarations à la chaîne d'information LCI, Astrid Betancourt a également salué l'action du président vénézuélien Hugo Chavez, qui avait été chargé d'une médiation dans ce dossier avant que celle-ci ne lui soit retirée par son homologue colombien Alvaro Uribe.

"Nous sommes extrêmement émues, avec maman, nous sommes très, très, très émues de voir ces images de ma soeur", a-t-elle dit.

"Concernant ma soeur, pour l'instant ce qu'on voit c'est une seule photo, elle est assise devant une petite table, elle parait assez menue, avec les cheveux très très longs, elle regarde vers le bas, triste, j'ai l'impression qu'elle est enchainée de la main", dit-elle.

"C'est une image triste de ma soeur, mais elle est vivante", ajoute-t-elle.

Les images "datent apparemment des derniers jours du mois d'octobre, cequi prouve bien que les Farc étaient en train de réunir ces preuves et de les acheminer pour les donner au président Chavez, ce qui prouve bien que la médiation de la sénatrice Piedad Cordoba et du président Chavez a été efficace", assure encore Astrid Betancourt.

Le comité de soutien à Paris d'Ingrid Betancourt a fait part vendredi de son "soulagement" après la diffusion en Colombie d'images prouvant que l'otage franco-colombienne est en vie, mais il a souligné son "inquiétude" et "l'urgence" de sa libération.

Le gouvernement colombien a également assuré disposer de preuves de vie de trois Américains, de policiers, d'hommes politiques et de militaires colombiens détenus par la guérilla.


H.V./Source Yahoo News






H.V./Source Yahoo News

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images





Partageons sur FacebooK