Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
07/01/2021 - 15:18

Vaccin anti-corona, que dit l’Afrique ?

Alors que l’Europe débute avec peine sa campagne de vaccination anti-covid 19, plusieurs pays africains ont opté pour des vaccins russes ou chinois. L’un des inconvénients du vaccin élaboré par Pfizer et BioNtech est en effet qu’il doit etre conservé à très basse température, ce qui est un grand obstacle pour plusieurs pays.



A en croire Boubacar Sissoko, chef d’un centre de santé, au Mali, les températures dépassent souvent 40 degrés Celsius, la campagne de vaccination est donc toujours une énorme entreprise logistique. Vacciner les Maliens dans ce pays essentiellement rural contre la Covid-19 sera un défi encore plus grand.
La population de la capitale congolaise s’exprime diversement sur le futur vaccin contre le coronavirus. Malgré les assurances scientifiques locales sur le bienfait du vaccin, nombreux affichent leur réticence.
La chercheuse biologiste moléculaire  indique qu’«il n’est pas dit un vaccin qui a 95%  d’efficacité aux Etats-Unis aura aussi cette efficacité sur le continent. L’Africa CDC prépare des sites de clinique pour pouvoir tester ces vaccins ». « Donc, chaque pays doit déterminer quelles sont les populations devront accès en priorité au vaccin », a-t-elle indiqué.
 Francine Ntoumi prévient également que le vaccin ne sera pas disponible pour toutes les populations africaines.
Les brazzavillois ont une opinion partagée sur ce vaccin tant attendu. Nombreux s’étaient déjà montrés très hostiles à une éventuelle campagne de tests de vaccin.
« Pour moi, ce n’est pas une bonne nouvelle. A mon avis, ce n’est pas la vraie solution, la solution est certainement ailleurs », déclare Lebon Ziavoula.
A en croire Alphonse N’dongo, patron d’un restaurant, trouve que c’est ‘’une bonne nouvelle’’, affirmant que les commerçants vont à nouveau devoir voyager.
« Beaucoup de congolais dépendent de leurs petites activités commerciales avec Dubai, la Chine, la Turquie, ou la France. Grace à ce vaccin, les gens pourront à nouveau se mouvoir », se satisfait M. Ndongo.

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest