Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
27/11/2007 - 15:52

Venezuela - Colombie: ce qui les sépare

Hugo Chavez à déclaré, mardi, que plus rien ne pourrait rapprocher le Venezuela de la Colombie depuis que le président colombien Uribe avait mis fin unilatéralement aux médiations entamées en vue de la libération des otages des FARC.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le Venezuela:
Depuis son accession au pouvoir, la ligne directrice de la politique étrangère vénézuelienne a bien changé. En effet, le partenariat avec les Etats-Unis a totalement était remis en question et on peut même affirmer que Hugo Chavez mène une véritable « guerre » au système américain.

Pour ce faire, le président vénézuelien utilise ce qui est pour sûr actuellement, l'objet de toutes les convoitise américaines : le pétrole. L'or noir est devenu l'instrument essentiel des relations extérieures du Venezuela comme l'affirme le ministre des affaires étrangères M. Rodriguez qui institua son mandat en disant « la politique internationale du Venezuela a une composante très forte en matière d'hydrocarbures ».
Grâce à cette rente pétrolière importante Hugo Chavez a pu mettre en place un autre principe de la diplomatie bolivarienne : la coopération sud/sud qui correspond à son souhait de promouvoir un monde multipolaire. « Nous ne voulons pas dépendre d'un seul pays. Nous utilisons notre pétrole pour ouvrir des marchés et nouer de nouvelles alliances ».

La Colombie:
Les FARC contrôlent les zones amazoniennes où les cultures sont implantées, et elles en ont même facilité l’expansion en protégeant les planteurs des éventuelles actions de la force publique.
Les revenus de la drogue leur ont permis d’acheter des armes, de recruter et aussi de s’implanter dans les régions économiques les plus productives du pays.

Depuis l’année 2000, des moyens beaucoup plus importants, financés en partie par l’aide américaine pour lutter contre le trafic de drogue, sont consacrés à la lutte contre les FARC.
Le président Alvaro Uribe, élu en 2002, a lancé le « plan patriote » destiné à affaiblir les FARC en les isolant de leurs bases arrière. Si les résultats ne sont pas encore très visibles, sa réélection en 2006 confirme le soutien de la population envers sa politique.

Sources:
memoireonline.free.fr
herodote.org

S.D. / Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo