Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
pour y être
France
25/06/2008 - 12:01

Vincennes: poursuite de la polémique après l'incendie



A l'appel du Mrap, du Réseau Education sans frontière et de plusieurs syndicats, quelques dizaines de personnes - 200 selon les organisateurs - ont manifesté en début de soirée devant les décombres du plus grand centre de rétention de France.



La polémique droite-gauche s'est poursuivie mardi deux jours après l'incendie du centre de rétention administrative de Vincennes où étaient enfermés près de 300 étrangers en instance d'expulsion.

L'incendie, qui a ravagé les deux bâtiments, a été déclenché après le décès d'un Tunisien, retrouvé mort d'une crise cardiaque dans sa chambre samedi.

Lundi, le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre a provoqué un tollé en pointant du doigt les associations d'aide et de défense des sans-papiers, dont des militants manifestaient devant le centre peu avant le début de l'incendie.

"On a échappé dans cet incendie à un drame humain qui aurait pu être catastrophique", a déclaré mardi à Lyon François Fillon, pour qui ce sinistre est lié à "une situation explosive due à l'importance de l'immigration".

"C'est un incendie d'origine criminelle et ceux qui l'ont initié seront poursuivis par la justice", a assuré le Premier ministre à l'issue d'une cérémonie à l'Ecole nationale supérieure de la police (ENSP).

L'homme décédé de "mort naturelle" samedi "était l'exemple même de la justification de la politique que nous menons", a-t-il souligné évoquant son interdiction définitive du territoire et "un casier judiciaire extrêmement chargé".

Le chef du gouvernement a indiqué que la capacité d'accueil du centre de rétention de Vincennes serait éventuellement modifiée, "mais cela ne changera rien à la politique du gouvernement", a-t-il insisté.

Dans un communiqué, le Bureau national du Parti socialiste attaque la politique d'immigration du gouvernement "qui, au prétexte de la maîtrise nécessaire des flux migratoires, mène une action centrée sur la course aux chiffres au mépris des valeurs républicaines et de la dignité humaine".

Le PS demande à la justice de "faire la lumière sur les circonstances exactes et les responsabilités" dans l'incendie.

Les socialistes dénoncent les "propos scandaleux" du porte-parole de l'UMP et lui demandent de présenter des excuses "aux personnes atteintes par ses attaques".

"Loin de s'excuser, l'UMP pose des questions et attend des réponses", réplique Frédéric Lefebvre dans un nouveau communiqué.

"Que faisait un collectif comme RESF devant les CRA de Vincennes, quel était le but recherché par ses dirigeants si ce n'est créer de l'agitation et semer le trouble parmi les retenus?", demande le député des Hauts-de-Seine qui s'interroge aussi sur la déclaration en préfecture de cette manifestation "comme la loi les y oblige et comme font toutes les associations dignes de ce nom".

Source: news.yahoo.com


Y.K/SourcesWeb






Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb