Sommaire
Tribune Libre
01/12/2011 - 18:16

Virus et substances mortels

Virus et substances mortels; Le virus capable de décimer la population mondiale; Les jouets des jeunes enfants contiendraient des substances nocives; Etudier les neurosciences grâce au génome de Néandertal.



Notre revue de presse sciences du 1er Décembre 2011

Virus et substances mortels
Le virus capable de décimer la population mondiale
En travaillant sur une souche de la grippe aviaire H5N1, des scientifiques ont créé un sinistre virus. C'est un groupe de virologues emmenés par Ron Fouchier du centre médical Erasmus aux Pays Bas qui est à l'origine de ce super virus aux capacités létales encore inégalées. Fortement contagieux et mortel, ce micro organisme dérivé de la grippe aviaire serait capable d'éradiquer des millions de personnes à travers la planète. La nouvelle a fortement inquiété la communauté scientifique et créée le débat entre ceux qui souhaitent voir publier les travaux de Ron Fouchier et ceux qui ne le veulent pas ou du moins qui considèrent que toutes les informations ne doivent pas être révélées. (www.lepost.fr) Et c'est ainsi que des scientifiques créérent, il y a quelques années, un virus mortel nommé SIDA!
 
Les jouets des jeunes enfants contiendraient des substances nocives
Selon une enquête qu'il a menée, l'UFC-Que choisir a constaté la présence de substances nocives ou suspectes dans plusieurs jouets destinés aux enfants de moins de trois ans. Certaines étant des cancérigènes suspectés, l'organisation réclame un renforcement de la réglementation. Alors que les parents commencent à se ruer dans les magasins pour acheter les cadeaux de Noël de leurs enfants, c'est une étude préoccupante que vient tout juste de dévoiler l'UFC-Que Choisir. A l'approche des fêtes, l'organisation a décidé d'analyser les substances présentes dans trente jouets destinés à des enfants de moins de trois ans. Et les résultats se sont avérés plutôt mitigés. (www.maxisciences.com) Revenons à la période des biberons en verre et des jouets en bois qu'affectionnent tant nos grands-parents, il y aura toujours moins de danger qu'avec tous ces objets en plastique qui entourent nos petits.
 
Etudier les neurosciences grâce au génome de Néandertal
Lors du congrès annuel de la Société de neurosciences, un conférencier un peu spécial est intervenu : le généticien Svante Pääbo, de l'Institut d'anthropologie évolutive Max Planck, en Allemagne, mondialement connu pour avoir, ces dernières années, décodé le génome de l'homme de Néandertal. Ce faisant, il a ouvert la porte à de nouvelles perspectives de recherches, qu'il a évoquées à ce meeting. (www.maxisciences.com) Rien n'a vraiment changé, l'Homme d'aujourd'hui est toujours aussi sauvage que l'Homme de Néandertal, avec les mots et l'argent en plus!

Source: Yahoo News

Référencement Internet et création de sites Web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces