Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

La Bourse en Direct
04/02/2008 - 17:47

Wall Street dans le rouge dans la matinée, en raison de prises de bénéfice





- La Bourse de New York était en repli lundi dans la matinée, marquant une pause après sa nette remontée de la semaine dernière, en l'absence de nouvelles économiques majeures: le Dow Jones perdait 0,50% et le Nasdaq cédait 0,68%.



Vers 15H30 GMT, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) reculait de 63,97 points à 12.679,22 points, et l'indice Nasdaq, à forte composante technologique de 16,49 points à 2.396,87 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 baissait lui de 0,66% (-9,25 points) à 1.386,17 points.

"Le marché consolide ses gains de la semaine dernière", a expliqué Al Goldman, analyste d'AG Edwards.

Wall Street "a connu un bon rebond la semaine dernière, certaines des pires craintes du marché ayant été un peu apaisées, mais ce sera difficile d'accroître cette progression étant donné les perspectives de résultats médiocres" données par de nombreux groupes, a estimé Dick Green, analyste de Briefing.com.

Vendredi, l'offre non sollicitée de 44,6 milliards de dollars lancée par Microsoft sur Yahoo! avait permis à Wall Street de progresser, malgré la publication d'une contraction du marché du travail en janvier: le Dow Jones avait gagné 0,73% et enregistré sa plus forte progression hebdomadaire depuis presque cinq ans. Le Nasdaq avait lui pris 0,98% vendredi et le SP 500 1,22%.

"Ce n'est pas surprenant que certains courtiers cherchent à prendre les bénéfices gagnés et attendent une autre baisse du marché pour refaire des achats", a expliqué Frederic Dickson, analyste de DA Davidson& Co.

"L'enthousiasme devrait s'estomper", car les annonces qui ont aidé le marché, comme le rapprochement possible entre Microsoft et Yahoo!, "ne vont pas éliminer les nombreux problèmes auxquels est confrontée l'économie" américaine, a ajouté M. Goldman.

Après une fin de semaine dernière chargée en éléments nouveaux, cette semaine s'ouvrait sur "un jour très léger en informations", a noté M. Green.

Seul indicateur macroéconomique de la journée, les commandes à l'industrie ont progressé en décembre de 2,3%, à peu près conformément aux prévisions, mais "comme attendu, cette publication n'a pas eu beaucoup d'impact sur le marché", ont noté les analystes de Briefing.com.

L'offre de Microsoft (-0,16% à 30,38 USD) sur Yahoo! (+2,26% à 28,97 USD) continuait d'attirer l'attention. La direction de Yahoo! a affirmé que la proposition de Microsoft était seulement "une option parmi d'autres".

Le géant des logiciels, qui a jugé son offre "généreuse", a admis que cette offre était faite pour contrer la prédominance de Google (-2,55% à 502,30 dollars) sur le marché de la publicité en ligne. Cette position a donné lieu à une passe d'armes ce week-end entre les deux géants américains, Google déclarant que le rachat de Yahoo! donnerait à Microsoft trop d'emprise dans le domaine des courriels et Microsoft accusant à son tour Google de dominer la recherche sur internet.

Parmi les autres valeurs en vue, Motorola perdait 2,68% à 12,35 dollars. Le milliardaire Carl Icahn a réclamé quatre sièges au conseil d'administration de l'équipementier.

Walt Disney progressait de 0,52% à 30,82 dollars, après avoir prolongé par anticipation le mandat de son PDG, Robert Iger.

American Express (-3,06% à 48,08 dollars) souffrait d'une recommandation négative de courtier.

Le marché obligataire reculait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans montait à 3,641%, contre 3,600% vendredi soir, et celui à 30 ans à 4,364%, contre 4,318%.



amslachsourceweb



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo