Sommaire
France
19/12/2008 - 14:20

Xavier Darcos appelle à la fin des blocages de lycées

Paris- Le ministre français de l'Education nationale juge que les manifestations lycéennes sont débordées par l'extrême gauche et demande la fin des blocages des lycées.



Xavier Darcos a appelé le Parti socialiste à ne pas souffler sur les braises. "Je lui conseille la prudence, parce que les boutefeux, les gens qui soufflent sur les braises de ce genre de manifestations, très souvent il y a des retours de flammes qui leur reviennent à la figure", a-t-il dit.

Plus de 130.000 lycéens ont défilé jeudi en France à l'occasion d'une journée d'action nationale visant à exiger l'annulation de la réforme du lycée et des suppressions de postes dans l'Education.

Xavier Darcos s'est dit prêt à nouveau à "tout remettre à plat" et à "repartir de zéro", mais les organisations lycéennes veulent un retrait pur et simple de la réforme.

Prié de dire s'il pensait que les manifestations lycéennes étaient débordées, il a répondu: "Bien entendu, nous le savons depuis le début. Ce mouvement lycéen a pris un tour très violent pour des enjeux qui sont quand même très modestes."

"On voit bien qu'il y a une manipulation et que le Parti socialiste hier a voulu s'en faire le récupérateur principal", a-t-il affirmé.

Le gouvernement, a-t-il ajouté, veillera à ce que les blocages de lycées "ne se produisent pas" si le mouvement devait reprendre en janvier, et que "les lycéens qui veulent travailler puissent travailler".

Un collectif de syndicats d'enseignants, de lycéens et de parents d'élèves appelle d'ores et déjà à une journée de manifestations le 17 janvier.

Selon le ministre, seuls 20% des lycées sont actuellement perturbés par le mouvement.

Il a dit ignorer les enjeux qui pourraient inciter le mouvement étudiant à rejoindre la contestation lycéenne.

Face à la montée de l'agitation lycéenne, Xavier Darcos avait déclaré jeudi qu'il entendait organiser "une sorte d'états généraux du lycée à partir des établissements", pour essayer de "faire s'exprimer tous les lycéens".

"L'hiver sera chaud si le ministre de nous écoute pas", a répondu l'Union nationale lycéenne (ULN)


Source: Yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn