Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
16/10/2008 - 16:10

Zimbabwe: l'attribution des ministères pourra être revue

HARARE -Le parti au pouvoir au Zimbabwe a indiqué que l'attribution des ministères du futur gouvernement d'union -- décidée unilatéralement par Mugabe -- pourrait être revue, notamment les Finances et l'Intérieur, rapporte ce jeudi la presse d'Etat.



"Il pourrait y avoir quelques changements sur la liste publiée la semaine dernière puisque les parties rapprochent leurs vues et font des compromis", a déclaré un responsable de l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF), cité par un quotidien.

Différentes options sont envisagées au sujet du ministère des Finances et elles "pourraient avoir un impact sur le ministère de l'intérieur" et "quelques" autres postes, a ajouté un autre responsable anonyme de la Zanu-PF cité par le journal.

Le président Mugabe et son rival Morgan Tsvangirai ont signé le 15 septembre un accord de partage du pouvoir, prévoyant que le premier reste chef de l'Etat et le second devienne Premier ministre, mais ils n'ont jamais réussi à s'entendre sur la composition de leur gouvernement d'union.

Samedi, le chef de l'Etat a attribué unilatéralement les principaux portefeuilles (Défense, Intérieur, Affaires étrangères, Information...) à son parti, provoquant la colère de l'opposition. Dès dimanche, Morgan Tsvangirai menaçait de dénoncer l'accord.

Pour tenter de sauver le pacte, le médiateur sud-africain Thabo Mbeki est revenu à Harare, où il supervise depuis mardi des négociations entre les partenaires. Mercredi soir, les leaders ont fait état de "progrès" et doivent reprendre leurs discussions jeudi en milieu de journée.

Jusqu'à présent, le régime maintenait que le président Mugabe avait le droit de nommer les ministres et que seuls le ministère des Finances pourrait faire l'objet de négociations.

Ce poste est décisif au Zimbabwe, où l'économie est en ruine avec une hyperinflation inouïe de 231 millions de pour cent en taux annuel, 80% de pauvreté et des millions de personnes menacées de famine.

Mais le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) de Morgan Tsvangirai avait indiqué qu'il ne s'en contenterait pas et réclamé le contrôle d'au moins un des ministères supervisant les organes de sécurité.

Un compromis sur le ministère de l'intérieur, qui supervise à la fois la police et l'organisation des élections, pourrait donc être décisif.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn