Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Internet
23/10/2005 - 23:17

.eu C'est Parti

Les Etaats de l'UE se reservent des Monopoles!

Alors que la course à l'enregistrement des noms de domaine en .eu doit démarrer le 7 décembre, la Commission européenne publie une liste de noms bloqués à la réservation par les pays membres de l'Union. Ils veulent éviter qu'ils ne tombent dans les mains des cybersquatteurs. Au total, ce sont donc environ 1.400 noms qui sont gelés.



l'UE monopoliserait le surf?
l'UE monopoliserait le surf?
Avant l'ouverture officielle de l’extension en .eu, Bruxelles rend publique une liste de 1.400 noms de domaine, réservés par les États-membres de l’Union européenne. Il s’agit surtout de noms de régions, ainsi protégés des cybersquatteurs.

Alors que la course à l'enregistrement des noms de domaine en .eu doit démarrer le 7 décembre, la Commission européenne publie une liste de noms bloqués à la réservation par les pays membres de l'Union. Ils veulent éviter qu'ils ne tombent dans les mains des cybersquatteurs. Au total, ce sont donc environ 1.400 noms qui sont gelés.

La France en a demandé 124: il s'agit pour l'essentiel de la déclinaison des mots «France» et «République française» dans la plupart des langues de l'UE. Le gouvernement a également souhaité protéger le nom des régions françaises.

La plupart des autres États en ont fait autant. L'Allemagne remporte la palme de ce protectionnisme particulier, avec 141 noms protégés, devant la Belgique et l'Espagne (respectivement 131 et 130). Ce processus était également ouvert aux pays candidats à l'entrée dans l'Union (Roumanie, Bulgarie, Croatie...) et aux membres de l'espace économique européen (comme la Norvège).

Si les noms des régions françaises sont donc automatiquement protégés, il n'en va pas de même pour ceux des collectivités locales, comme le rappelle le site spécialisé MailClub.info. Il leur faudra donc agir de leur propre chef si. elles souhaitent obtenir un .eu.

Elles s'étaient déjà fait piéger lors de la simplification des règles d'enregistrement de l'extension française .fr en mai 2004. Si bien qu'un projet de loi avait été déposé au Parlement pour faire bouger les choses. Si ce texte n'a jamais été validé, l'initiative a cependant poussé l'Afnic à déterminer une liste de référence (celle de l'Insee) de noms bloqués pour les attribuer aux communes demandeuses.


Source ZNET/H.V







Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: