Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
06/03/2008 - 11:03

l'Eufor prête à se rendre au Soudan pour identifier le corps du soldat disparu


"Une délégation médico-légale de l'Eufor est prête à se rendre dans ce pays (le Soudan) pour l'identification du corps du soldat disparu. Elle attend le feu vert des autorités de Khartoum", a déclaré le lieutenant-colonel Patrick Poulain, officier de presse de l'Eufor au Tchad, joint au téléphone à N'Djamena de Libreville.



"Cette délégation de l'Eufor a pour objet essentiellement d'identifier le corps retrouvé", a souligné l'officier, précisant que le rapatriement "relevait du pays d'appartenance" du militaire mort, en l'occurrence la France.

Cette délégation conduite par un officier supérieur comprend des représentants du corps médical mais aussi des juristes, a indiqué le colonel Poulain.

Un corps, vraisemblablement celui du soldat français de l'Eufor porté disparu lundi au Soudan, près de la frontière du Tchad, a été retrouvé mercredi matin par les autorités soudanaises, avait annoncé mercredi le quartier général du mont Valérien (banlieue de Paris) de la force européenne au Tchad.

"Les procédures d'identification et de restitution de la dépouille mortelle sont en cours", avait ajouté le QG dans un communiqué.

Le sergent des forces spéciales françaises relevant de la force européenne chargée de sécuriser l'est du Tchad et le nord-est de Centrafrique, a été tué lors d'un accrochage avec l'armée soudanaise, qui a fait également un blessé léger dans les rangs des militaires français. L'identité des deux soldats concernés n'a pas été communiquée.

Le véhicule tout terrain à bord duquel ils patrouillaient pour une mission de reconnaissance avait pénétré par erreur au Darfour, province de l'ouest du Soudan en proie à une guerre civile et voisine du Tchad, déclenchant un échange de tirs.

Mais quatre nomades arabes qui tentaient de transporter la dépouille présumée du soldat français retrouvée au Darfour ont été tué dans l'explosion d'une grenade qui se trouvait sur lui, a déclaré jeudi à l'AFP un porte-parole de l'armée soudanaise.

Les autorités soudanaises ont rapatrié par avion à Khartoum ce corps qui serait celui du militaire français.

Des nomades arabes qui vivent dans des zones retirées de l'ouest du Darfour ont découvert son corps à quatre kilomètres à l'ouest du village d'Abou Jaradil, en direction de la frontière tchadienne, a ajouté le porte-parole.

"Ils l'ont retrouvé mort et ont tenté de porter son corps. C'est à ce moment que la grenade a explosé, tuant quatre personnes", a-t-il dit.

yahoo.com

Y.K










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn