Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
17/10/2007 - 16:52

l'IRAN Nucléaire: Poutine fait une proposition à TEHERAN

TEHERAN - Le président russe Vladimir Poutine a fait une proposition non divulguée sur le controversé programme nucléaire d'IRAN lors d'un entretien privé avec le guide suprême iranien durant sa brève visite à Téhéran, a rapporté mercredi l'agence iranienne IRNA.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, qui a le dernier mot sur toutes les affaires du gouvernement en Iran, a indiqué que Téhéran allait réfléchir à la proposition du maître du Kremlin avant de donner sa réponse, selon IRNA. Il a également assuré à M. Poutine que l'Iran se garderait de tout "aventurisme", mais qu'elle restait déterminée à poursuivre l'enrichissement d'uranium, précise l'agence de presse officielle iranienne.

Selon des sources proches des "durs" du régime iranien, l'offre du président russe porterait sur une suspension des sanctions contre l'Iran en échange de l'arrêt par Téhéran de ses activités d'enrichissement d'uranium comme le lui demande le Conseil de sécurité de l'ONU. La principale raison de la visite de Vladimir Poutine mardi en Iran était de "transmettre ce message personnellement" au sommet de l'Etat iranien, a déclaré un responsable iranien sous couvert de l'anonymat.

Ali Khamenei a déclaré à M. Poutine que l'Iran "tout en évitant tout aventurisme et de donner des prétextes à l'ennemi" continuera à "défendre ses intérêts nationaux", rapporte IRNA. Le guide suprême a également affirmé que Téhéran poursuivrait sa coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

"Nous sommes déterminés à satisfaire le besoin de notre pays en énergie nucléaire, c'est pourquoi nous prenons la question de l'enrichissement (d'uranium) au sérieux", a-t-il ajouté.

M. Khamenei a également affirmé qu'un "Iran indépendant" était dans l'intérêt de la Russie, tandis qu'une "Russie puissante" servait les intérêts de Téhéran.

H.V/Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 8 Novembre 2008 - 19:18 España Editoweb 8 noviembre 2008




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo