Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
02/11/2007 - 23:35

tempête Noël: aprèss 122 morts aux Caraïbes, elle menace la Canada


Le Canada s'apprêtait vendredi à subir les assauts de la tempête tropicale Noël, qui a tué au moins 122 personnes et provoqué l'évacuation de milliers d'autres lors de son passage dans les Caraïbes.



"Tout est en place pour que l'ouragan Noël soit une tempête dangereuse", a averti le Centre canadien des ouragans de Halifax, en Nouvelle-Ecosse (est du Canada), mettant en garde contre des rafales jusqu'à 130 km/h et 70 mm de pluie ce week-end sur la côte atlantique canadienne. La tempête a été particulièrement dévastatrice en République dominicaine où au moins 79 personnes ont été tuées et 43 autres sont toujours portées disparues, selon les derniers chiffres de la Commission nationale des urgences, et où les autorités redoutent un risque d'épidémies. Près de 65.000 personnes étaient en outre privées de leur foyer vendredi à la suite des fortes précipitations occasionnées depuis dimanche et beaucoup d'entre elles étaient hébergées dans des conditions précaires dans des refuges publics. En Haïti, Noël a fait 43 morts, 15 disparus et de plus de 75 blessés, selon un bilan provisoire de la Protection civile haïtienne. Plus de 14.000 personnes sont hébergées dans des abris provisoires, tandis que plus de 3.350 familles sont sinistrées. A Cuba, atteint alors que la tempête était désormais reclassée en ouragan de catégorie 1, 30.000 personnes ont dû être évacuées, tandis que les voies de communication détruites empêchaient d'acheminer les secours aux populations, selon les médias gouvernementaux. Aucune victime n'était cependant signalée. Selon les médias locaux, 2.665 touristes étrangers séjournant sur les îlots de la côte nord de Cuba sont toujours confinés dans leurs hôtels, mais en sécurité. La tempête a été reclassée jeudi soir en ouragan de catégorie 1, la moins élevée sur l'échelle de Saffir-Simpson qui a compte 5, par le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami (Floride, sud-est des Etats-Unis). L'oeil du cyclone s'éloignait des Bahamas avec des vents d'une violence accrue soufflant à 120 kmh, après avoir provoqué des pluies diluviennes sur les îles d'Andros et de Nouvelle Providence, où se trouve la capitale Nassau. Le NHC a toutefois précisé que l'ouragan pourrait encore gagner en force au cours de prochaines 24 heures. Située actuellement entre les Bahamas et les Bermudes, Noël fait route vers la Nouvelle-Ecosse qu'il devrait traverser samedi. Cette région a été placée vendredi en état d'alerte météorologique, car les restes du cyclone pourraient y provoquer des vents violents, de fortes pluies et des vagues de dix mètres de hauteur, a averti le Centre canadien des ouragans de Halifax. La tempête devrait passer dimanche au dessus du Golfe du Saint-Laurent et traverser le Labrador (nord-est du Canada) dans la nuit de dimanche à lundi. La Commission européenne a annoncé vendredi une aide humanitaire d'urgence de 1,5 million d'euros pour les sinistrés en République dominicaine, le pays le plus durement touché. Cette somme permettra de distribuer de la nourriture, de l'eau potable et des produits de première nécessité. Ottawa a pour sa part annoncé une aide de 500.000 dollars (535.000 dollars américains) pour Haïti et la République dominicaine.

S/D Source Web



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Septembre 2009 - 15:51 Partagez vos infos ou vos images




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo