Sommaire
Sénégal d'Aujourd'hui
30/05/2009 - 17:11

Accord entre le Sénégal et Royal Air Maroc

L’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc ont signé ce à Dakar une convention d’entente mettant fin au différend entre eux et visant la création d’une nouvelle compagnie contrôlée par le Sénégal.



Le texte a été paraphé par le ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, Karim Wade et le Président directeur général de la RAM, Driss Benhima entourés de leurs plus proches collaborateurs.

Selon un communiqué rendu public à l’issue de la cérémonie de signature et lu par le PDG de la RAM, les deux parties ont convenu d’œuvrer pour la création, sous l’impulsion de l’Etat du Sénégal avec le concours actif de RAM d’une nouvelle compagnie aérienne dont le capital sera détenu par le secteur privé sénégalais.

La nouvelle compagnie aérienne devra démarrer ses activités dans les plus brefs délais et bénéficiera de la part de RAM de toutes les prestations techniques, commerciales et opérationnelles nécessaires pour lui permettre de démarrer son exploitation dans de bonnes conditions, note le texte qui souligne en outre que l’accord prévoit la prise en charge des salaires et du passif social de l’ensemble du personnel d’Air Sénégal international (ASI).

La juste et prompte indemnisation des salariés et le redéploiement du personnel d’ASI au sein des sociétés existantes opérant sur la plateforme aéroportuaire de Dakar et/ou de la RAM et de la nouvelle compagnie aérienne qui sera créée par le Sénégal, figurent aussi au nombre des points d’accord entre les partenaires sénégalais et marocains.

‘’L’Etat du Sénégal et Royal Air Maroc se réjouissent du climat de sérénité, de dialogue et de l’esprit de responsabilité qui ont prévalu tout au long de leurs discussions’’, note le texte.

S’exprimant à cette occasion, le ministre d’Etat, ministre de la Coopération Internationale, de l’Aménagement du Territoire, des Transports aériens et des Infrastructures a magnifié les relations séculaires existant entre le Sénégal et le Maroc.‘’Le différend commercial ne pouvait en aucun cas ternir les liens séculaires entre les deux peuples frères’’, a notamment dit M. Wade avant de saluer les efforts déployés par les deux parties dans la recherche de solution.

Pour sa part, le PDG de la RAM a rendu un vibrant hommage au ministre d’Etat Karim Wade affirmant que ‘’sans l’autorité et l’implication personnelle du Ministre d’Etat le règlement du différend n’aurait jamais été possible’’.

L’accord intervient à moins de trois semaines après ‘’la promesse que le Ministre d’Etat avait faite aux travailleurs dès sa prise de fonction à savoir la relance des activités d’une compagnie nationale de transport aérien tout en redonnant espoir au personnel d’Air Sénégal International’’, a affirmé à la fin de la cérémonie de signature une source aéroportuaire proche du dossier.

Air Sénégal international a enregistré au cours des dernières années, des pertes cumulées importantes qui n’ont pas permis la reconstitution des capitaux propres de la société ni la finalisation de la reprise de la participation de RAM dans le capital d’ASI par l’Etat du Sénégal.

Cette situation a conduit la société à une situation de cessation de paiement et menant inéluctablement à l’ouverture d’une procédure de liquidation des biens de la compagnie.


Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces