Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
27/05/2011 - 14:52

Actu Sciences: De l'Electricité dans le désert?


Et si le désert africain fournissait une partie de l'électricité de l'Europe?; L'écolabel Pavillon bleu décerné à 358 plages; L'électron serait quasi-sphérique; Naissance exceptionnelle d'un kiwi blanc en Nouvelle-Zélande; Les enfants qui dorment moins sont plus gros.



Actu Sciences: De l'Electricité dans le désert?
Et si le désert africain fournissait une partie de l'électricité de l'Europe?
Nom de code: Desertec. C'est un des projets d'énergies renouvelables les plus ambitieux au monde. Il s'agit de faire coopérer l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord dans la réalisation de centrales solaires thermiques dans les parties désertiques d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, et d'éoliennes sur la façade nord-ouest de l'Afrique, afin de produire de l'électricité qui serait exportée vers l'Europe, et des systèmes de désalement d'eau. Ce projet pourrait produire jusqu'à 15% des besoins énergétiques européens. Des études ont démontré qu'en utilisant moins de 0,3% de la surface totale des déserts de la région MENA (Moyen-Orient-Afrique du Nord), on peut produire suffisamment d'électricité et d'eau douce pour répondre à l'augmentation des besoins de ces pays et de l'Europe. Soutenue par une vingtaine d'entreprises allemandes, elle pourrait entrer en service progressivement entre 2020 et 2050. La totalité du projet se chiffrerait à 400 milliards d'euros, le transport d'électricité jusqu'à l'Europe représentant la part la plus importante de ce budget. (20Minutes.fr)

L'écolabel Pavillon bleu décerné à 358 plages
Sur quelles plages se baigner cet été? L'écolabel Pavillon bleu a été décerné à 120 communes en France, soit au total 358 plages, pour récompenser la qualité de leurs eaux de baignade et leurs efforts pour respecter l'environnement, avec cinq nouveaux lauréats dont Royan et Banyuls-sur-Mer. L'an dernier 124 communes - 341 plages - avaient obtenu ce label, créé en 1985 et auquel participent actuellement 41 pays du monde sur les cinq continents avec 3.450 sites élus. Le Pavillon Bleu flottera ainsi à nouveau sur des plages de tous les littoraux français mais également dans 19 communes «continentales». (20Minutes.fr)

L'électron serait quasi-sphérique
Publiée dans la dernière édition de la revue Nature, une étude expérimentale britannique suggère, avec une précision accrue, une forme sphérique pour l'électron, à l'encontre de la théorie dite de "l'hyper-symétrie".
Avec une précision deux fois supérieure à toutes les mesures précédentes, des chercheurs de l'Imperial College de Londres ont montré que l'électron, cette particule qui orbite autour du noyau des atomes, avait une forme très proche d'une sphère parfaite. Conforme à la théorie du Modèle Standard, dominante en physique quantique, cette donnée ne s'inscrit pas, en revanche, dans le modèle dit de "l'hyper-symétrie", qui suppose, elle, une forme plus ovoïde pour l'électron. (Maxisciences)

Naissance exceptionnelle d'un kiwi blanc en Nouvelle-Zélande
La plus grande saison de reproduction des kiwis du Centre national Pukaha de Nouvelle Zélande se clôture sur un événement extraordinaire : la naissance d'un poussin de couleur blanche. Un phénomène extrêmement rare.
L'éclosion de l'oeuf de kiwi qui s'est déroulée le 1er mai dans le Centre national Pukaha en Nouvelle-Zélande, a provoqué la surprise générale. Baptisé Manukura, le petit mâle qui en est sorti présente un plumage de couleur blanche, un phénomène rarissime au sein de cette population dont les plumes sont généralement très foncées. (Maxisciences)

Les enfants qui dorment moins sont plus gros
Les enfants qui dorment moins sont plus gros. C'est la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs de l'université d'Otago à Dunedin en Nouvelle-Zélande après une étude longitudinale sur le lien entre le sommeil et le poids chez les enfants, rapporte The Telegraph.
Le lien entre manque de sommeil et obésité fait l'objet de nombreuses études, mais rarement chez les enfants en bas âge. En moyenne, les enfants âgés de t3 à 5 ans dorment 11 heures par nuit. Mais pour chaque heure de sommeil en moins en moyenne sur la même période, les enfants pèseront 0,7 kg en plus au moment de leur septième anniversaire. Pour résumer: à 7 ans, un enfant qui aura dormi en moyenne huit heures par nuit de 3 ans à 5 ans pèsera 2,1 kg de plus qu'un enfant qui aura dormi onze heures par nuit en moyenne sur la même période. (Slate.fr)

Source: Yahoo News


Marlène Delcluze








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces