Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

L'Economie en temps réel et en continu
16/01/2009 - 18:19

Affaire Madoff: des banques françaises assignées en référé

Paris- Une douzaine d'investisseurs français ont assigné en référé à Paris plusieurs banques, dont BNP Paribas, ayant placé leur argent dans les sociétés de Bernard Madoff par l'intermédiaire du fonds Luxalpha d'UBS, a-t-on appris auprès de leur avocat.



Affaire Madoff: des banques françaises assignées en référé
L'audience de référé devant le tribunal de grande instance de Paris est prévue le 6 février, selon Me Véronique Lartigue. Le tribunal de grande instance de Paris n'était pas en mesure de confirmer l'information vendredi matin.

Luxalpha est un fonds d'investissement d'UBS basé au Luxembourg qui a placé les sommes drainées auprès des épargnants européens dans les sociétés de Bernard Madoff, le financier américain sous le coup d'une procédure judiciaire aux Etats-Unis pour fraude aux investisseurs à hauteur de 50 milliards de dollars (environ 38 milliards d'euros).

Le scandale a touché quelques grands noms de la place de Paris et les pertes potentielles estimées pour les banques françaises s'élèvent à environ un milliard d'euros.

Les investisseurs français qui avaient investi dans le fonds Luxalpha par l'intermédiaire de leur banque ne peuvent à ce stade se retourner directement contre la banque suisse UBS. L'objectif de cette procédure d'urgence au civil est donc de se voir reconnaître la qualité de porteurs de parts du fonds commun de placement Luxalpha afin de pouvoir se retourner ensuite contre la banque UBS qui gérait ce fonds, a expliqué Me Lartigue.

D'après une source proche du dossier, outre BNP Paribas, HSBC France et Rothschild seraient également concernées.

Concrètement, les plaignants demandent au tribunal d'obliger les banques à leur remettre les documents contractuels des souscriptions et de possession de titres porteurs. Des mises en demeure et des sommations aux banques au mois de décembre étaient restées lettre morte, a-t-elle ajouté. Une procédure similaire est en cours devant le Tribunal de commerce de Paris, selon Me Lartigue.

La première plainte en France a été déposée jeudi à Paris par une épargnante qui avait placé ses économies dans un fonds d'UBS, après avoir perdu son argent placé par la banque dans des sociétés de Bernard Madoff aux Etats-Unis.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK