Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
10/07/2009 - 18:23

Affaire Tinner : Conseil fédéral et pouvoir judiciaire suisses s'affrontent

La confusion n'en finit pas de régner dans l'affaire Tinner, qui voit s'affronter le Conseil fédéral et le pouvoir judiciaire. L'affaire Tinner, ce sont ces trois ingénieurs suisses, Friedrich, Urs et Marco Tinner, un père et ses deux fils, soupçonnés d'avoir livré du matériel nucléaire à la Libye et complices présumés du père de la bombe atomique pakistanaise.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Les trois hommes ont été libérés depuis, mais la justice et l'exécutif suisses continuent de s'affonter pour le contrôle des documents saisis lors de l'enquête.

Rebondissement, jeudi 9 juillet : Le Temps raconte qu''une perquisition a été effectuée dans les locaux de la police judiciaire fédérale [à Berne] sur mandat des juges d'instruction fédéraux. Un coffre a été placé sous scellés'. Ce coffre contiendrait une clé nécessaire pour accéder aux documents saisis auprès de la famille Tinner. Mais pour l'instant, rien n'indique que la justice soit en possession de ces documents, parmi lesquels se trouveraient des plans de construction d'armes nucléaires de nouvelle génération.

Au nom de la sécurité d'Etat, le Conseil fédéral avait décidé de détruire les documents liés à l'affaire, les qualifiant d''ultrasensibles' et refusant de les livrer à la justice. En novembre 2007, il avait été procédé au déchiquetage des disques durs d'ordinateurs. Mais des copies ont échappé à la destruction et ont réapparu début avril. Fin juin, le gouvernement a décidé de détruire les cent pages les plus explosives de ces copies.

Le Conseil fédéral (l'exécutif suisse) a déclaré hier 'nulle et non avenue' la saisie du coffre, alors que la veille, la justice avait estimé que rien n'autorisait le Conseil fédéral à ne pas obéir à l'injonction qui lui avait été faite de remettre les documents demandés aux juges d'instruction.


Source: Le Monde via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo