Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
16/03/2009 - 22:26

Afrique: Sassou Nguesso et Bongo pleurent Edith Lucie

Denis Sassou Nguesso, Président de la République du Congo, et son homologue gabonais, Omar Bongo Ondimba, pleurent Edith Lucie Bongo Ondimba, Première dame du Gabon et fille du Président Sassou Nguesso. Avec elle, un trait d'union d'Afrique s’est éteint.



Afrique: Sassou Nguesso et Bongo pleurent Edith Lucie
Les Présidents gabonais, Omar Bongo Ondimba, et congolais, Denis Sassou Nguesso, se sont retrouvés, le week-end écoulé, à Rabat au Maroc pour la première fois après l’annonce du décès samedi après-midi de la première Dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba. Grande émotion, en Afrique, où elle était connue pour son courage politique et ses actions en faveur de la paix et contre toutes les misères. En 1984, elle crée La Fondation Congo Assistance dont l’objet est de promouvoir l'action sociale dans les domaines de la santé, du développement, de l'éducation et de la formation professionnelle.
                
Dans les images en provenance de Rabat diffusées à la mi-journée par la première chaîne de Radio Télévision Gabonaise (RTG1), les deux chefs d’Etats se sont longuement donné l’accolade en présence de leurs familles respective pour se soutenir mutuellement devant la perte de celle qui fut l’épouse de l’un et la fille de l’autre.

Edith Lucie Bongo Ondimba, 45 ans, née à Brazzaville, était la fille aînée du Président Bongo. En 1990, elle épousait le président gabonais, Omar Bongo Ondimba.

Le couple donna naissance à deux enfants, une fille (Yacine) et un garçon (Omar).
Depuis samedi, un deuil national a été décrété et les drapeaux sont en berne sur l’étendue du territoire gabonais jusqu’aux funérailles dont la date n’a pas encore été fixée.
Les deux familles gabonaise et congolaise se concertent afin d’adopter une «position commune» pour l’organisation des obsèques.  

Edith Lucie Bongo Ondimba n'était pas une Première dame comme les autres. Après des études de médecine (elle est docteur en 1989), elle épouse Omar Bongo le 4 août 1990. À compter de cette date, elle se consacre principalement à des œuvres caritatives, notamment à destination des enfants et des malades du sida. Elle s'engage sur le terrain politique pour soutenir son mari, entre autres dans le cadre du Parti démocratique gabonais, dont elle avait été nommée président d'honneur en 2003. Edith Lucie n'en restait pas moins congolaise et pour certains confidente de son père. Un trait d'union bien utile, lequel, par delà l’alliance, symbolise une Afrique sans frontières.


H.V.N/Source Web










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn