Sommaire
Afrique et Moyen-Orient
29/06/2009 - 11:38

Afrique: les actus du 29/06/09

Élection présidentielle sans incident en Guinée-Bissau - Saad Hariri veut former un gouvernement d'union au Liban - Des pirates somaliens libèrent l'équipage d'un navire belge - L'Iran a libéré cinq des neuf employés de l'ambassade britannique - L'opposition exige le départ de Tandja - Divergences entre Washington et Asmara.



Afrique: les actus du 29/06/09
Election présidentielle sans incident en Guinée-Bissau
Reuters: les électeurs de Guinée-Bissau se sont rendus aux urnes dans le calme dimanche pour remplacer leur président assassiné en mars, avec l'espoir d'arracher l'ex-colonie portugaise d'Afrique de l'ouest au chaos engendré par les rivalités entre militaires et le trafic de drogue.

Saad Hariri veut former un gouvernement d'union au Liban
Reuters: Saad al Hariri, désigné samedi comme Premier ministre par le président libanais Michel Souleïmane, veut former un gouvernement d'union nationale mais n'a pas caché la difficulté de la tâche. Son père Rafic, qui avait également dirigé le gouvernement libanais, a été assassiné le 14 février 2005 à Beyrouth, un attentat qui avait conduit au retrait des forces syriennes du pays.

Des pirates somaliens libèrent l'équipage d'un navire belge
AP: des pirates somaliens ont libéré tout l'équipage d'un navire belge dont ils s'étaient emparés il y a plus de deux mois, a annoncé dimanche le gouvernement belge. Les 10 membres de l'équipage du dragueur "Pompéi" sont en bonne santé, a précisé le gouvernement, sans préciser si une rançon a été versée.

L'Iran a libéré cinq des neuf employés de l'ambassade britannique
L'expresse: TEHERAN - l'Iran a libéré cinq des neuf employés locaux de l'ambassade de Grande-Bretagne qui avaient été arrêtés pour leur rôle présumé dans les émeutes post-électorales, a rapporté lundi le porte-parole des Affaires étrangères.

L'opposition exige le départ de Tandja
BBCafrique: une coalition de partis d'opposition demande au président du Niger, Mamadou Tandja, de quitter le pouvoir. Dans un communiqué, le Front pour la défense et la démocratie dit ne plus le reconnaître comme président et que ses actions équivalent à un coup d'état. Mamadou Tandja avait annoncé qu'il prenait des pouvoirs exceptionnels et qu'il allait gouverner par ordonnance après avoir échoué à modifier la constitution pour lui permettre de briguer un nouveau mandat.

Divergences entre Washington et Asmara
BBCafrique: les États-Unis ont une nouvelle fois accusé l'Erythrée d'apporter son soutien aux insurgés islamistes qui affrontent les forces gouvernementales somaliennes démotivées et mal-équipées. Dans un communiqué, le ministère érythréen des Affaires étrangères s'en est vivement pris aux États-Unis. Aux yeux d'Asmara, Washington est le premier responsable de la détérioration de la situation en Somalie.

VG/source web

Virginie GIMENO










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn