Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
17/07/2009 - 13:13

Ahmadinejad débarrassé de son monsieur nucléaire

Même si les principales capitales occidentales feignent de donner encore une chance à l'Iran sur la question du nucléaire, la dernière des dernières chances, chacune sait que le durcissement actuel sur le plan intérieur va s'accompagner d'un raidissement semblable sur la scène internationale.



L'Irak, est concerné, l'Afghanistan aussi, de même que le Liban. Mais c'est surtout le programme nucléaire iranien qui inquiète.

Dans ce contexte, la «démission» du chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), qui fut pendant douze ans à la tête de cet institut, ne peut guère être interprétée comme un signal positif en provenance de Téhéran. Gholamreza Aghazadeh a présenté sa démission il y a vingt jours à Mahmoud Ahmadinejad, qui vient de l'accepter, a annoncé hier l'agence de presse Isna. On ignore s'il conserve ses fonctions de vice-président de l'Iran.

Uranium.Agé de 60 ans, Aghazadeh était responsable de l'OIEA depuis 1997. Il est considéré comme le principal responsable du développement du nucléaire iranien, avec notamment la construction de l'usine de conversion d'uranium d'Ispahan et celle du site d'enrichissement de Natanz. Sous sa direction, l'Iran a franchi, en avril, le seuil des 7 000 centrifugeuses en activité, même s'il faut relativiser cette annonce : faute d'être bien entretenues, beaucoup «cassent».

Nommé par l'ancien président réformateur Khatami, cet ancien ministre du Pétrole (entre 1985 et 1997) avait conservé son poste après l'arrivée au pouvoir d'Ahmadinejad en 2005. En fait, c'est un homme de l'ancien président Hachemi Rafsandjani. Il est lié aussi à Mir Hossein Moussavi, le candidat réformateur battu par fraude le mois dernier. En 1982, lorsque Moussavi avait été nommé Premier ministre, il était devenu son ministre des Affaires exécutives. Ahmadinejad se débarrasse donc d'un homme qui n'appartient pas à son... lire la suite de l'article sur Libération.fr


Source: Libération via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces