Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
23/04/2009 - 19:35

Air France interdit de survol des USA

Un Paris-Mexico a dû dévier de sa route en raison de la présence à bord d'un collaborateur colombien du Monde diplomatique.



La nouvelle n'a pas fait beaucoup de bruit : il y a quelques jours, un avion d'Air France a reçu pour instruction de ne pas survoler le territoire américain à cause d'un passager jugé particulièrement dangereux pour la sécurité des Etats-Unis : un pigiste du Monde diplomatique !

C'est un riverain, Maxime Vivas, ami du journaliste, qui nous a signalé l'information. Le 18 avril, le vol 438 Paris-Mexico a dû subitement changer d'itinéraire cinq heures avant son arrivée au Mexique.

Contacté en plein vol, le pilote du Boeing 777 a reçu l'interdiction de survoler le territoire américain. L'ordre vient du Transport Sécurity Administration (TSA), l'autorité de sécurité aérienne des Etats-Unis, affirme Air France.

Le motif ? La présence à bord du journaliste et écrivain franco-colombien Hernando Calvo Ospina, qui apprend à cette occasion qu'il se trouvait sur la « No Fly List américaine.

Alors qu'il se rendait au Nicaragua pour un reportage pour Le Monde diplomatique, c'est le co-pilote qui lui a révélé le motif du détour de l'avion après le décollage de la Martinique, où l'avion a dû faire une escale.

Suite à son interrogatoire après son atterrissage à Mexico, les autorités du pays l'ont finalement autorisé à repartir. Actuellement au Nicaragua, le journaliste s'étonne du silence de la presse.

Maurice Lemoine, rédacteur en chef du Monde diplomatique, juge cette histoire ahurissante :

 »Hernando Calco Ospina est un Colombien exilé politique en France qui écrit beaucoup pour dénoncer le gouvernement D'Alvaro Uribe et le rôle des Etats-Unis en Amérique latine, et en tant que journaliste, il a eu l'occasion d'interviewer des membres de l'état major des Farc. Cela semble suffire pour être considéré comme un terroriste.

« Le commandant a parlé dans son annonce d'une personne posant des problèmes de sécurité nationale pour expliquer aux passagers le changement de cap. Vous imaginez la suspicion dans l'appareil ! »

Air France se dit victime

Contacté, le service de presse d'Air France fait part de son étonnement :

« D'habitude, le TSA nous communique les passagers figurants sur la No Fly List avant le décollage afin qu'ils n'embarquent pas.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo