Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
01/12/2010 - 16:28

Airbus lance une nouvelle version de l'A320 et infos Economie

Airbus lance une nouvelle version de l'A320 - L'Allemagne n'exclut pas qu'un pays de la zone euro fasse défaut - Irlande: les banques doivent revoir leurs pratiques salariales - Accalmie sur les marchés: les Etats-Unis dépêchent un envoyé - New York: le dollar fort a pesé sur le brut en clôture - France: RTE prévoit un record de consommation d'électricité - Les immatriculations de voitures neuves baissent moins que prévu - La France mérite à l'heure actuelle sa note AAA



Airbus lance une nouvelle version de l'A320 et infos Economie
Airbus lance une nouvelle version de l'A320
Airbus compte rééquiper ses moyens courriers A320 à partir de 2016 avec des moteurs permettant d'économiser 15% de kérosène et de mieux résister à ses concurrents. La filiale d'EADS a précisé mercredi qu'elle investirait un peu plus d'un milliard d'euros dans le projet "A320neo" qui doit permettre en particulier de réduire les émissions de CO2 et le bruit. La nouvelle version de l'A320, un réel succès commercial d'Airbus, ressemblera presque trait pour trait au modèle original mais sera équipée de moteurs plus puissants et moins gourmands construits soit par Pratt & Whitney soit par CFM International, une coentreprise entre General Electric et Safran. Vers 15h50, l'action EADS gagnait 1,8% et l'action Safran 2,7%. Cette décision attendue de longue date, dont Reuters avait rendu compte mardi, vise à contrer l'offensive du canadien Bombardier ou encore des constructeurs russes et chinois qui veulent remettre en cause la suprématie d'Airbus et de son rival américain Boeing sur un marché de l'avion de ligne estimé à 1.700 milliards de dollars sur 20 ans. Elle est également stratégique pour les motoristes qui rivalisent pour dominer dans leur domaine une industrie aéronautique qui sort à peine de la récession. (Reuters)

L'Allemagne n'exclut pas qu'un pays de la zone euro fasse défaut
L'Allemagne a dit mercredi qu'un Etat de la zone euro pouvait "en principe" faire défaut, tout en rassurant ses propres contribuables en expliquant qu'elle ne financerait pas un quelconque plan de sauvetage sans l'accord de sa population. Dans un contexte d'aggravation de crise de l'union monétaire en raison de craintes d'une contagion à d'autres pays de la zone après le plan d'aide à l'Irlande, le ministre allemand de l'Economie, Rainer Brüderle, a déclaré que le Portugal et l'Espagne n'auraient pas besoin d'aide. Il n'a cependant pas exclu la possibilité qu'un membre de la zone puisse théoriquement faire défaut et a exprimé les inquiétudes de l'Allemagne qui craint de devoir financer davantage d'aides pour ses partenaires européens. De tels plans d'aide requièrent l'unanimité et ne sauraient être mis en oeuvre "contre la volonté de l'Allemagne", a dit Rainer Brüderle. "Nos contribuables n'accepteront pas tout", a-t-il déclaré, en référence au sentiment national selon lequel le pays est devenu le "trésorier" de ses partenaires en difficulté, avec le plan de sauvetage de la Grèce et le mécanisme d'aide de la zone euro dans un premier temps, et l'Irlande ensuite. (Reuters)

Irlande: les banques doivent revoir leurs pratiques salariales
Les établissements de crédit irlandais doivent revoir leur politique de rémunération et lier les bonus à une gestion raisonnable des risques, sans quoi elles s'exposent à des amendes et leurs dirigeants à des sanctions, a prévenu mercredi la banque centrale.  La culture des bonus et celle des jetons de présence dans les conseils d'administration ont participé à la création d'une bulle immobilière dont l'éclatement a mis le secteur bancaire irlandais à terre, obligeant l'Etat à faire appel à l'aide de l'UE et du FMI pour le renflouer. "Il est clair que les conseils d'administration doivent devenir plus objectifs et indépendants dans leur contrôle des rémunérations et moins arrangeants dans leurs négociations avec les employés ou employés potentiels", dit la banque centrale de Dublin dans un courrier adressé aux dirigeants des banques. La plupart des établissements ont commencé à mettre en oeuvre des réformes mais l'examen des politiques de rémunération a donné des résultats décourageants, une seule banque ayant pris des mesures fortes. (Reuters)

Accalmie sur les marchés: les Etats-Unis dépêchent un envoyé
Malgré une accalmie sur les marchés, l'inquiétude restait de mise mercredi concernant la santé budgétaire de la zone euro, au point que les Etats-Unis ont dépêché un représentant du département du Trésor pour discuter de la crise avec les Européens. La sous-secrétaire du département du Trésor chargée des Affaires internationales, Lael Brainard, doit se rendre à Madrid, Berlin et Paris cette semaine afin de discuter des "développements économiques en Europe" et du "programme commun en vue d'une croissance forte et durable", a indiqué le département du Trésor mardi soir dans un bref communiqué. Mardi, les rendements des dettes souveraines espagnole et italienne ont atteint leurs plus hauts niveaux depuis l'introduction de l'euro. Les écarts par rapport au rendement du Bund allemand se sont toutefois réduits mercredi, dans l'espoir que la Banque centrale européenne présenterait jeudi de nouvelles mesures anti-crise.L'euro s'est aussi ressaisi - il gagnait environ 1% à la mi-journée.  (Reuters)

New York: le dollar fort a pesé sur le brut en clôture
Le pétrole brut léger américain a terminé en baisse mardi sur le marché new-yorkais, affecté par la hausse des cours du dollar. Le contrat janvier a fini sur un une perte de 1,62 dollar, soit 1,89%, à 84,11 dollars le baril. Au moment de la clôture du New York Mercantile Exchange, le Brent cédait 1,64 dollar, (1,43%) à 85,91 dollars. Les craintes entourant la viabilité de la zone euro bénéficient aux cours du dollar, ce qui fait mécaniquement baisser ceux du brut. Les marchés ne sont toujours pas convaincus que les stocks américains de pétrole seront fortement entamés par une demande en hausse à l'approche des grands froids hivernaux. (Reuters)

France: RTE prévoit un record de consommation d'électricité
La consommation française d'électricité pourrait atteindre jeudi un niveau record, en raison de températures inférieures de près de 10°C aux normales saisonnières, dit le Réseau de Transport d'électricité (RTE). Selon le site internet de la filiale d'EDF, la demande pourrait atteindre 94.200 mégawatts (MW) lors de la pointe quotidienne de consommation autour de 19h00, à comparer avec le record de 93.100 MW durant la vague de froid de février dernier. A cette période de l'année, une baisse d'un degré de la température entraîne une hausse de la consommation d'électricité d'environ 2.000 MW, soit deux fois environ les besoins de la ville de Marseille. La situation pourrait être tendue dès ce mardi avec 91.000 mégawatts (MW) de puissance appelée à 19h00 et un niveau d'importation proche des limites techniques du réseau autour de 9.450 MW. La Bretagne a par ailleurs été placée sous alerte orange en raison du risque de coupures d'électricité dues à la vague de froid qui touche la région, selon le site internet Ecowatt du RTE. Les consommateurs y sont invités à réduire leur consommation d'électricité entre 17h00 et 20h00. (Reuters)

Les immatriculations de voitures neuves baissent moins que prévu
Les immatriculations de voitures neuves en France ont encore diminué en novembre mais moins que prévu, de 10,8% sur un an, la fin prochaine de la prime à la casse suscitant à nouveau un effet d'aubaine largement encouragé par les offres des constructeurs. Le recul des immatriculations le mois dernier, selon le chiffre publié mercredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) et révisé d'une estimation initiale de -11,0%, a été amorti par l'effet conjugué de la prochaine disparition du "superbonus" gouvernemental, de la baisse à venir des bonus écologiques et de la bataille de promotions engagée par les marques. Si la prime à la casse est désormais moins alléchante qu'en 2009 et qu'au début de l'année, les constructeurs font tout pour susciter un nouveau sursaut d'intérêt des automobilistes avant la fin du dispositif. Avec des slogans comme "Les instants historique" chez Volkswagen, "Plus tard ce sera trop tard" chez Peugeot ou encore "Happy end" chez Citroën, la plupart des marques quadruplent la prime sur certains modèles, remise qui peut aller jusqu'à dix fois la prime gouvernementale et qui vient s'ajouter à d'autres rabais. (Reuters)

La France mérite à l'heure actuelle sa note AAA
Corrigé avec citation complète qui attribue l'évaluation aux analystes et non au président de S&P et précision sur la date de l'entretien, le 19 novembre, selon un porte-parole de S&P. Les analystes de Standard & Poor's estiment que la France mérite à l'heure actuelle la note AAA de sa dette souveraine, déclare le président de l'agence de notation dans un entretien publié mercredi dans Les Echos. "Nos analystes travaillent en toute indépendance. Et ils considèrent qu'à l'heure actuelle, la France mérite son rating AAA, comme l'indique la perspective 'stable' sur cette note", déclare Deven Sharma dans les colonnes du quotidien économique. La citation tronquée qui figure en "une" des Echos suggère que le président de S&P porte lui-même une évaluation, ce qu'il ne fait jamais, a précisé à Reuters un porte-parole de l'agence. Ce porte-parole ajouté que l'entretien avait été réalisé le 19 novembre et n'était donc pas une réponse à la rumeur de placement sous surveillance négative de la note française qui a circulé mardi matin sur les marchés financiers. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy






Ryma Mendy

Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK

Petites annonces