Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
06/04/2009 - 18:42

Alberto Fujimori conteste la légitimité de son procès

L'ancien président péruvien Alberto Fujimori s'est montré provocateur au tribunal de Lima, estimant que son jugement pour meurtre et enlèvement est teinté de partialité, puisque ses deux prédécesseurs n'ont jamais été poursuivis pour les violations supposées des droits de l'homme commises pendant leurs mandats.



Alan Garcia, son prédécesseur, n'a jamais été inquiété pour les massacres commis pendant son premier mandat. De même, le président des années 1980 à 1985, Fernado Belaunde, n'a pas été jugé pour les milliers de morts et de disparitions intervenues dans les hauts plateaux du Pérou quand il a envoyé l'armée contre les rebelles du Sentier lumineux en 1983.

Au deuxième et dernier jour de sa défense, alors que le procès dure depuis 15 mois, l'ancien dirigeant d'origien japonaise a déclaré devant un public nombreux que la procédure à son encontre était une persécution politique, tout en rejetant les accusations le visant, concernant sa présidence, de 1990 à 2000.

Fujimori, âgé de 70 ans, risque 30 années de prison pour des meurtres et enlèvements qu'il aurait autorisé. Des escadrons de la mort ont tué 25 personnes au début des années 1990 lors de deux massacres, puis kidnappé un homme d'affaires et un journaliste en 1992, alors qu'Alberto Fujimori avait envoyé l'armée mettre fin à l'activité du Parlement et des tribunaux.


Source:Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces