Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub        pub

Consultez nos voyants, marabouts, mediums
soyez-y!

Europe
24/04/2021 - 08:22

Alexeï Navalny va mettre fin à sa grève de la faim en prison

Le leader de l'opposition emprisonné Alexeï Navalny déclare qu'il met fin à sa grève de la faim après avoir reçu des soins médicaux et avoir été averti par ses médecins que la poursuite de celle-ci mettrait sa vie en danger.



Dans un message posté sur Instagram vendredi après-midi, au 24e jour de sa grève de la faim, Alexeï Navalny a déclaré qu'il continuerait à exiger une visite de son médecin pour traiter une perte de sensation dans ses jambes et ses bras - la principale revendication que l'homme politique avait annoncée lors du lancement de sa grève de la faim.

Mais il a ajouté qu'il cesserait de refuser de s'alimenter après avoir été examiné par des médecins non pénitentiaires.

"Grâce à l'énorme soutien de bonnes personnes dans tout le pays et dans le monde entier, nous avons fait d'énormes progrès", a déclaré M. Navalny dans son message.

Le politicien de 44 ans, qui a été arrêté au début de l'année et purge une peine de 2 ½ ans, a entamé une grève de la faim le 31 mars pour protester contre le refus des autorités pénitentiaires de laisser ses médecins lui rendre visite après qu'il ait développé de graves douleurs dorsales et des engourdissements dans les jambes.

Les autorités ont insisté sur le fait que Navalny recevait toute l'aide médicale dont il avait besoin, mais il a déclaré n'avoir reçu aucun traitement.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une nouvelle vague de manifestations de masse réclamant sa libération a déferlé sur la Russie. Un haut collaborateur a déclaré que les manifestations de mercredi soir semblaient avoir amené les autorités russes à faire un compromis pour que Navalny reçoive l'aide médicale qu'il avait demandée lors du lancement de sa grève de la faim.

M. Navalny, qui est le critique le plus connu du président Vladimir Poutine, a été arrêté en janvier à son retour d'Allemagne, où il avait passé cinq mois à se remettre d'un empoisonnement par un agent neurotoxique qu'il impute au Kremlin - des accusations que les autorités russes rejettent.

Victor Delhaye-Nouioua



Lu 175 fois






Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest