Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
03/11/2010 - 18:20

Algérie: le gouvernement veut réarmer les citoyens contre le terrorisme et actus Afrique

Algérie: le gouvernement veut réarmer les citoyens contre le terrorisme - La justice française ordonne la remise d'un Rwandais à la CPI - Oui massif à la nouvelle Constitution au Niger - Peine de 30 ans de prison contre un génocidaire rwandais - Côte d'Ivoire: Gbagbo légèrement en tête devant Ouattara - Algérie: les résultats de la croissance économique sont impressionnants -



Algérie: le gouvernement veut réarmer les citoyens contre le terrorisme et actus Afrique
Algérie: le gouvernement veut réarmer les citoyens contre le terrorisme
Les citoyens algériens habitant dans des zones enclavées et exposées au terrorisme seront réarmés, a indiqué mercredi le ministre algérien de l'Intérieur et des collectivités locales, selon des propos rapportés par la presse algérienne. "Il y a des régions dans lesquelles le problème d'insécurité demeure et où des gens nous ont sollicités pour obtenir des armes pour lutter contre le terrorisme. A ces gens-là, nous donnerons des armes", a déclaré Dahou Ould Kablia. Le ministre a toutefois précisé que la décision relevait du ministère de la Défense nationale. "La remise des armes ne dépend pas du ministère de l'Intérieur, qui est chargé uniquement de l'application d'une décision du ministère de la Défense nationale (MDN), qui est à l'origine de cette remise des armes", a-t-il dit.  (AP)

La justice française ordonne la remise d'un Rwandais à la CPI
La cour d'appel de Paris a ordonné mercredi la remise à la Cour pénale internationale (CPI) du chef présumé d'un groupe rebelle rwandais accusé de viols collectifs en République démocratique du Congo (RDC). Arrêté le 11 octobre à Paris à la demande de cette Cour, Callixte Mbarushimana, 47 ans, dirigeant des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), est accusé d'être impliqué avec son groupe en 2009 dans plus de 300 viols dans la province du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC. Il peut se pourvoir en cassation contre la décision de la cour d'appel. Actuellement écroué près de Paris, il doit répondre de 11 chefs d'inculpation de crimes contre l'humanité et crimes de guerre, y compris de meurtre, viols, persécutions fondées sur le sexe et destruction de propriété. (Reuters)

Oui massif à la nouvelle Constitution au Niger
Le projet de nouvelle Constitution ouvrant la voie au retour à un régime civil d'ici le printemps 2011 a été massivement adopté dimanche au Niger. Selon les résultats préliminaires complets rendus publics mardi, 90,18% des votants ont voté "oui" lors du référendum voulu par le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD), la junte militaire qui a renversé en février le président Mamadou Tandja. Le taux de participation s'est établi à près de 53%, a indiqué la commission électorale dans un communiqué pour qui il s'agit d'un niveau élevé dans un pays où à peine un électeur sur trois se déplace généralement aux urnes. Le président Mamadou Tandja s'était aliéné une bonne partie de ses compatriotes en raison de ses tentatives visant à perpétuer son pouvoir à la tête de l'Etat.  (Reuters)

Peine de 30 ans de prison contre un génocidaire rwandais
Le tribunal pénal international (TPI) pour le Rwanda jugeant les suspects de génocide de 1994 a condamné lundi un ancien homme d'affaires à 30 ans de prison pour avoir donné l'ordre de démolir aux bulldozers une église, où 2.000 Tutsis avaient trouvé refuge. Gasper Kanyarukiga a été reconnu coupable des meurtres, le juge Taghrid Hikmet ayant estimé qu'il avait intentionnellement participé à un acte génocidaire. Kanyarukiga avait été arrêté en 2004. Les magistrats ont estimé que Gasper Kanyarukiga avait ordonné de détruire l'église de Nyange et avait fait tuer ceux qui avaient tenté de fuir. (AP)

Côte d'Ivoire: Gbagbo légèrement en tête devant Ouattara
Le chef d'Etat sortant Laurent Gbagbo arrivait mercredi légèrem génocidaireent en tête du premier tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, devant le chef de l'opposition Alassane Ouattara, après décompte d'environ la moitié des bulletins de vote. Laurent Gbagbo obtenait près de 37% des voix, contre 34% à l'ancien Premier ministre Alassane Ouattara, et environ 27% à l'ancien président Henri Konan Bédié, selon les résultats partiels annoncés par la commission électorale. Les résultats définitifs étaient attendus pour mercredi soir. Si aucun candidat n'est élu dès le premier tour, un second tour est prévu le 28 novembre. L'incertitude quant à l'issue du scrutin, et le retard dans la publication des premiers résultats ont alimenté la crainte de violences post-électorales dans ce pays en crise depuis une dizaine d'années. De nombreux commerces et restaurants d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire, ont fermé, et la circulation, d'ordinaire délicate, était fluide. (AP)

Algérie: les résultats de la croissance économique sont impressionnants
Les résultats de l'Algérie au cours des dix dernières années en matière de croissance économique sont "impressionnants", a estimé mercredi à Alger le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn.  "Je dois dire que les résultats de l'Algérie, depuis une dizaine d'années, en terme de croissance, sont vraiment impressionnants, avec une inflation maîtrisée et des recettes budgétaires en abondance, notamment grâce aux hydrocarbures", a déclaré M. Strauss-Kahn, cité par l'agence officielle APS. M. Strauss, qui s'exprimait à l'issue d'une audience avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika, a ajouté que "l'Algérie est un pays où l'économie fonctionne, même avec des difficultés et des problèmes liés à l'histoire qu'il faut continuer à résoudre". (AP)

Source : Yahoo Actualités







Marie Mendy








1.Posté par manassi le 03/11/2010 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MONSIEUR OULD KABLIA !
Je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites : TERRORISME
Pour moi ,il y a des citoyens ALGERIENS qui veulent gouverner selon L’ARTICLE 2 DE LA CONSTITUTION ALGERIENNE,...

Nouveau commentaire :
Twitter


Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France






Partageons sur FacebooK
Petites annonces