Sommaire
Sénégal d'Aujourd'hui
19/06/2009 - 18:51

Appel au dialogue politique : « Bennoo » se prononce jeudi prochain

Jeudi prochain, les leaders de la coalition « Bennoo Siggil Sénégal » (opposition) vont donner leur position sur l’appel au dialogue du président de la République. C’est ce qu’ils ont dit hier, chez Amath Dansokho, lors d’une réunion.



En réunion hier chez Amath Dansokho pour statuer sur l’appel au dialogue politique, lancé par le président de la République, les leaders de la coalition de partis politiques de l’opposition regroupés au sein de « Bennoo Siggil Sénégal » (Bss) réservent leur réponse jusqu’à jeudi prochain.

D’ici là, « Bennoo » a mis en place un comité restreint chargé de rencontrer les membres du bureau des Assises nationales. Il s’agira, selon Madieyna Diouf, porte-parole du jour, de leur faire part de la lettre du président de la République relative au dialogue politique.

L’opposition a également mis en place un comité de chefs de parti pour la rédaction d’un projet de lettre pour répondre au chef de l’Etat. Selon Madieyna Diouf, dans cette lettre, il y aura le contenu des échanges, les schémas et le sort à réserver aux discussions.

Pour rappel, le président Wade avait écrit dans sa lettre adressée à l’opposition, que l’heure lui paraissait venue « d’engager le dialogue entre le pouvoir et l’opposition pour parfaire notre jeune démocratie qui, grâce au pouvoir de l’alternance, est déjà une référence en Afrique et bien au-delà et faire encore avancer notre pays plus loin sur le chemin du développement, puisque le progrès est sans limite ».

« Je voudrais saisir l’occasion pour vous persuader de ma ferme volonté d’établir un climat de paix politique et social dans notre pays avec les partis politiques et les syndicats dans le respect des droits de chacun », avait ajouté le chef de l’Etat.

Et de poursuivre : « pour toutes ces raisons, je vous convie à l’entame d’un dialogue républicain, franc, loyal et patriotique dont le seul bénéfice serait notre pays. Si la proposition rencontre votre agrément, nous pourrions nous retrouver à une date arrêtée d’un commun accord. Serigne Mbacké Ndiaye, qui a accepté d’assurer volontairement la liaison, connait mon calendrier et pourrait arrêter avec vous une date. Toutes les questions pourraient être discutées ».


Source: Le Soleil


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces