Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
12/03/2010 - 20:01

Après le massacre, la vengeance des chrétiens ?

Comment Jos, perle du Nigeria, réputée pour son climat et ses universités, en est-elle arrivée à attendre, le coeur battant, d'être emportée par la haine interreligieuse ? Depuis le 'dimanche sanglant' du 7 mars, où les habitants d'un groupe de hameaux proches de Dogo Nahawa, à la périphérie de la ville, tous d'ethnie Berom, tous de religion chrétienne, ont été massacrés par des hommes présentés comme musulmans, Jos attend la réplique des Berom



La ville, capitale de l'Etat du Plateau, dans le centre du pays, vit en état de siège. Des militaires en tenue de camouflage ont monté des positions de tir dans les rues. Ils patrouillent à bord de blindés. Un couvre-feu sévère est imposé, douze heures par jour.
A Dogo Nahawa, les assaillants ont été décrits par les survivants comme des 'bergers' de l'ethnie Fulani qui avec les Haoussa forment le gros des musulmans de la région, la ceinture centrale du pays, située au contact d'un nord majoritairement musulman et d'un sud à dominante chrétienne. Jos a fait partie de la zone d'influence du sultanat de Sokoto, plus au nord, avant la colonisation, avec une tradition de résistance à l'islamisation, avant de devenir une capitale régionale pour les missionnaires chrétiens dès le début du XXe siècle.
Depuis les années 1990, des tensions sont nées entre communautés, sur fond de rivalités politiques. En 2001, s'est ouvert un cycle de violence. Des milliers de morts, déjà, lors d'épisodes qui semblent s'accélérer. Deux cents victimes lors du 'dimanche sanglant', quelques semaines après des massacres qui avaient fait trois cents victimes parmi des musulmans.
A Dogo Nahawa, la brutalité de la dernière attaque saute aux yeux. Les morts ont été enterrés dans des fosses communes à la sortie de ce village qui, peu à peu, est rattrapé par l'agglomération de Jos dont la population a doublé en dix ans. Les assaillants ont méticuleusement incendié plusieurs dizaines de maisons, avec de l'essence qu'ils avaient apportée, essayant d'y piéger des habitants.

Source:  Lemonde.fr via Yahoo



V.N/source web







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France






Partageons sur FacebooK
Petites annonces