Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
Art et Culture
10/08/2009 - 18:45

Art: pendant la crise, les ventes continuent

Au début de cette année, commissaires-priseurs, galeristes et artistes faisaient grise mine: à son tour, le marché de l'art était touché par la crise financière, et les ventes marquaient nettement le pas, au point que de nombreuses enchères ne trouvaient pas preneur et que plusieurs galeries mettaient la clef sous la porte. Six mois plus tard, sans verser dans la franche euphorie, l'ambiance est moins morose... tout au moins pour quelques uns.



Art: pendant la crise, les ventes continuent
Christie's France annonce 388 millions de chiffre d'affaires semestriel, en ajoutant que désormais «Paris est la capitale mondiale de l'art». Un enthousiasme certes légitime, mais à nuancer. D'abord parce que la vente-spectacle Bergé-Saint Laurent a rapporté à elle seule 342 millions cet hiver, pulvérisant ainsi le record mondial pour une vacation.

Ensuite parce que Drouot, qui regroupe 75 sociétés d'enchères parisiennes affiche un produit de vente de 214 millions d'euros, moins que les années précédentes. Autre exemple: Artcurial, troisième maison tricolore, n'a réalisé en six mois que 39,9 millions de chiffre d'affaires, 15 millions de moins qu'il y a deux ans. Ensuite, parce que si on connaît les chiffres des enchères publiques, le reste du marché, réputé peu transparent, l'est encore moins que d'habitude.

Les marchands qui annonçaient à grand renfort de communiqués des transactions en millions de dollars aujourd'hui se raréfient. Si quelques foires (Bâle, Maastricht) ont connu de jolis succès au printemps 2009, d'autres grandes manifestations commerciales artistiques ont été décevantes (Miami, Londres) voire annulées (Shanghaï). Enfin, signe notable, un nombre grandissant de galeries doivent déposer le bilan, à New York, Pékin ou Paris où de nombreux stands des Puces de Saint Ouen ont tiré d'ailleurs tiré leur rideau de fer.

Car il n'y a pas un, mais des marchés de l'art. Ainsi, en France, 82% des oeuvres graphiques sont adjugées à moins de 5.000 euros, un chiffre qui monte même à 89% en Allemagne. Et pas seulement pour c... Lire la suite sur Slate.fr


Source: Slate via Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces