Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
23/06/2009 - 19:53

Assassinat au Pakistan d'un rival de Baitullah Mehsud

Un rival du chef taliban Baitullah Mehsud a été assassiné ce mardi à Dera Ismail Khan, dans le nord-ouest du Pakistan, rapporte la police.



Qari Zainuddin avait récemment pris position publiquement contre Mehsud, à qui les autorités imputent une série d'attentats dont l'assassinat de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto en décembre 2007 à Rawalpindi.

L'armée pakistanaise, qui dit avoir engagé la phase finale de ses opérations déclenchées début mai contre les taliban dans la vallée de Swat, prépare une offensive contre la région du Sud-Waziristan, bastion de Baitullah Mehsud et ses hommes.

Selon des sources proches de l'armée et des services de renseignement et le témoignage d'un habitant, un drone américain a tiré mardi un missile près du fief de Mehsud à Makeen, tuant six combattants islamistes.

"Ils ont visé des bunkers récemment construits", a précisé le témoin, Mohammad Daud.

Ces derniers jours, les militaires pakistanais ont lancé une série de frappes aériennes sur la zone tribale du Sud-Waziristan et sécurisent la principale route d'accès à cette région proche de l'Afghanistan.

Près de 40.000 habitants ont déjà fui la zone, selon des responsables de l'Onu, par crainte des combats. Les affrontements dans la vallée de Swat, située à 130 km au nord d'Islamabad, ont provoqué l'exode de deux millions de personnes.

Les déclarations de Qari Zainuddin à l'encontre de Baitullah Mehsud ces derniers jours ont conduit à penser que les autorités l'encourageaient à se dresser contre son rival.

Les responsables de la sécurité ont précisé que le tueur qui l'a abattu avait également blessé un autre homme avant de prendre la fuite.

Zainuddin appartenait à la tribu Mehsud, la même que son rival, et aurait pu fournir de précieuses informations aux forces de sécurité sur les faits et gestes des taliban, a déclaré le journaliste Ismail Khan, spécialiste du dossier.

Mahmood Shah, ancien chef de la sécurité dans les zones tribales du nord-ouest du pays, a souligné que si la mort de Zainuddin constituait un revers pour le gouvernement, il ne fallait pas que les autorités se bornent à compter sur les rivaux de Mehsud pour l'éliminer.

"C'est le numéro un d'Al Qaïda au Pakistan", a-t-il dit. "Ce type est très fort et il faut mettre en place une stratégie vigoureuse contre lui."

A la fin 2007, Mehsud s'est auto-proclamé chef de file du Tehrik-e-Taliban Pakistan (TTP), ou Mouvement des Taliban du Pakistan, qui regroupe 13 factions du nord-ouest du pays. Les chefs taliban pakistanais ont parallèlement fait allégeance au mollah Mohammad Omar, le commandant des taliban afghans.

Baitullah Mehsud est soupçonné d'avoir organisé de nombreux attentats suicides au Pakistan depuis la répression sanglante par les forces de l'ordre en juillet 2007 des islamistes radicaux retranchés dans la Mosquée rouge d'Islamabad.

Parmi ces attentats qu'on lui impute figure l'assassinat d'un chef religieux opposé aux taliban, Sarfraz Naeemi, le 12 juin dernier à Lahore.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK