Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Europe
24/03/2009 - 14:40

Assassinat du numéro deux de l'OLP

Le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine au Liban a été tué avec trois autres Palestiniens hier lundi dans un attentat dans le sud du pays, le plus haut responsable de l'OLP à être assassiné au Liban depuis 1982.



Kamal Medhat, adjoint du représentant de l'OLP et ancien proche du leader historique palestinien Yasser Arafat, a été "tué lorsqu'une bombe placée au bord de la route a explosé au moment du passage du convoi près de l'entrée du camp (de Mieh Mieh) et d'un barrage de l'armée libanaise", selon Mounir Makdah, responsable de la sécurité dans les 12 camps palestiniens du Liban.

La bombe de 20 kilos de TNT a été actionnée à distance, a-t-il précisé.

La voiture d'Abbas Zaki, représentant de l'OLP au Liban, est sortie du camp dix minutes avant le convoi de Medhat, a affirmé M. Makdah.

"Ceux qui sont derrière cet attentat travaillent d'une manière ou d'une autre dans l'intérêt d'Israël", a accusé Abbas Zaki dans des déclarations télévisées.

Il a indiqué  que ce "lâche" attentat aurait "des répercussions dangereuses", précisant que les responsables palestiniens "tentaient de calmer les esprits dans les camps".

A Ramallah en Cisjordanie, le président palestinien Mahmoud Abbas, chef de l'OLP et du mouvement Fatah, a dénoncé un "crime terroriste".

La voiture de M. Medhat a été pulvérisée et projetée dans un terrain proche en raison de la puissance de l'explosion qui a produit un cratère de cinq mètres de profondeur. La deuxième voiture du convoi a été endommagée.

Deux gardes du corps ont été tués, ainsi que le responsable de la Jeunesse au sein de l'OLP au Liban, Akram Daher, également dans le convoi, d'après M. Zaki. Trois passagers de la seconde voiture ont été légèrement blessés.

Kamal Medhat, 58 ans (Bien: 58), connu également sous le nom de Kamal Nagi, était dans le passé le responsable des services de renseignements au Fatah, la principale composante de l'OLP.

Il était l'un des principaux compagnons de Yasser Arafat lorsque ce dernier menait les activités de guérilla contre Israël à partir du Liban, dans les années 1970.

C'est le plus haut responsable de l'OLP à être assassiné au Liban depuis le départ forcé de cette organisation du pays après l'invasion israélienne en 1982.

Selon un porte-parole de l'OLP, Hicham el-Debsi, Kamal Medhat sortait du camp de Mieh Mieh où il tentait de rétablir le calme après la mort de deux Palestiniens apparemment tués dans une "querelle personnelle".

Le représentant du mouvement islamiste palestinien Hamas au Liban, Oussama Hamdane, a condamné l'attentat qui vise à "déstabiliser la situation dans les camps".

Pour le mouvement chiite libanais Hezbollah, les "empreintes sionistes sont claires".

Les camps palestiniens au Liban sont considérés comme des poudrières et des groupes extrémistes s'y sont implantés à la faveur de la misère y régnant.

En 2007, des combats ont opposé pendant plus de trois mois l'armée libanaise au groupe extrémiste Fatah al-Islam dans le camp de Nahr al-Bared (nord), faisant plus de 400 morts, dont 168 soldats.

L'armée libanaise ne pénètre pas dans ces camps créés après la proclamation d'Israël en 1948.

Un climat de tension règne particulièrement dans les camps du sud, avec la multiplication des règlements de compte entre le Fatah et le groupe extrémiste Jound al-Cham d'une part et les querelles Fatah-Hamas de l'autre.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK