Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
08/10/2009 - 16:06

Attentat devant l'ambassade d'Inde à Kaboul

Dix-sept personnes ont été tuées et 76 autres blessées dans l'explosion d'une bombe de forte puissance aux abords de l'ambassade d'Inde, dans le centre de la capitale afghane Kaboul, a déclaré le ministère afghan de l'Intérieur.



L'explosion a dévasté une zone de marché située de l'autre côté de la rue où se trouve le complexe de l'ambassade, jonchant la voie publique de débris. Le ministère afghan de l'Intérieur est situé dans la même rue.

Les taliban ont revendiqué la responsabilité de l'attentat et ont confirmé que l'ambassade d'Inde en était la cible.

Un policier présent sur les lieux a indiqué à Reuters que la bombe se trouvait à l'intérieur d'un véhicule, mais il n'a pas été en mesure de dire s'il s'agissait d'un attentat suicide.

A New Delhi, le ministre indien des Affaires étrangères, Nirupama Rao, a déclaré que l'ensemble du personnel était sain et sauf. Le ministre a parlé d'attentat "suicide".

"Je pense que l'attentat suicide visait directement l'ambassade, parce que le kamikaze s'est présenté devant l'enceinte extérieure de l'ambassade avec une voiture bourrée d'explosifs, manifestement dans l'intention de prendre l'ambassade pour cible", a dit Rao à la presse.

L'ambassade d'Inde avait déjà été la cible, en juillet 2008, de l'attentat le plus meurtrier commis en huit ans de guerre en Afghanistan. Un véhicule piégé conduit par un kamikaze taliban avait fait 58 morts, dont deux diplomates indiens de rang élevé, ainsi que 141 blessés. L'Inde avait alors imputé l'attentat aux services secrets pakistanais.

Selon Rao, l'explosion de jeudi était aussi puissante que lors de l'attentat de juillet 2008 mais les mesures prises pour renforcer la sécurité de l'ambassade ont permis de protéger efficacement le personnel de la mission diplomatique.

La violence en Afghanistan a atteint son niveau le plus meurtrier depuis le début de l'intervention occidentale il y a huit ans, les rebelles taliban s'attaquant désormais à des zones considérées autrefois comme sûres.

Cette flambée de violences intervient alors que le président américain Barack Obama envisage l'envoi de 40.000 soldats supplémentaires suivant la demande formulée par le général Stanley McChrystal, commandant en chef des troupes de l'Otan en Afghanistan.

Plus de 100.000 soldats étrangers sont stationnés dans le pays, dont les deux tiers sont américains.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces