Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
19/08/2009 - 16:14

Attentat-suicide à Kaboul

Un attentat-suicide à la voiture piégée mardi à la périphérie de Kaboul a fait au moins huit morts, dont un soldat de l'OTAN et deux Afghans travaillant pour les Nations unies, ainsi que 50 blessés, ont annoncé les autorités. L'attaque, survenue à deux jours des élections générales en Afghanistan, a été revendiquée par les talibans.



Un porte-parole des talibans, Zabiullah Mujahid, a déclaré que le kamikaze visait un convoi militaire étranger. D'après lui, les troupes étrangères auraient ouvert le feu après l'explosion.

L'attentat a eu lieu sur une route près d'une base militaire britannique, et visait un convoi de la force militaire de l'OTAN. Il a fait sept morts et 50 blessés, selon le communiqué du ministère afghan de l'Intérieur. En outre, l'OTAN a annoncé qu'un de ses soldats avait été tué, et deux autres blessés. Kai Eide, le chef des Nations unies en Afghanistan, a annoncé que deux membres du personnel afghan de l'ONU avaient été tués, et qu'un troisième était blessé.

Une porte-parole de la force militaire de l'OTAN dans le pays, Samantha Truelove, a déclaré que des véhicules militaires avaient été touchés par l'attentat. Il y a "des victimes" et plusieurs soldats ont été blessés, a-t-elle ajouté.

Le porte-parole des Nations unies Aleem Siddique a précisé que trois Afghans travaillant pour l'ONU avaient été blessés. Il a ajouté que rien ne laissait penser que le véhicule des Nations unies dans lequel ils se trouvaient était la cible de l'attaque.

Des soldats britanniques montaient la garde mardi sur le lieu de l'explosion tandis que les secours transportaient les blessés dans les hôpitaux. Une dizaine de véhicules étaient détruits au bord de la route, et des habitants creusaient à mains nues dans les décombres des bâtiments endommagés.

La sécurité a été renforcée dans la capitale afghane en prévision des scrutins présidentiel et provincial. Un peu plus tôt mardi, deux obus de mortier sont tombés à proximité du palais présidentiel de Kaboul. La porte-parole de l'armée américaine Elizabeth Mathias n'avait pas de détails sur les dégâts ou les victimes de cette première attaque.

Ni le président Hamid Karzaï, ni personne d'autre n'a été blessé, selon le porte-parole de la présidence, Hamid Elmi.

Par ailleurs, un kamikaze s'est fait exploser à la porte d'une base militaire afghane dans la province du sud d'Uruzgan, tuant trois soldats afghans et deux civils, a annoncé le chef de la police locale, Juma Gul Himat.


Source: Associated Presse via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK