Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
référencement Google et Google Actualités
Commerces et services
24/10/2022 - 20:56

Augmentation mammaire Paris, conseils de sites à voir


L'augmentation mammaire composite est une prestation de plus en plus connue en France. Si, pour obtenir une augmentation significative du volume des seins, il est toujours opportun d'utiliser des implants, il convient de mentionner la possibilité récente, issue de l'expérience, de combiner le transfert de tissu adipeux (lipofilling) avec l'utilisation d'implants, permettant, dans certains cas, d'obtenir des résultats bien meilleurs. Le lipofilling est très utile pour allonger et arrondir un pôle inférieur rétracté, remplir les quadrants latéraux et surtout les quadrants supérieurs qui peuvent être amincis, afin de rendre la prothèse moins visible.
Le lipofilling peut donc être très utile pour remodeler le sein et permettre une meilleure adaptation de l'implant, ou pour rendre l'implant moins visible dans les zones où les tissus sous-cutanés sont plus fins (quadrants latéraux et supérieurs). Utilisé de cette manière, le lipofilling n'a pas une fonction de "remplissage" ou d'augmentation au sens strict, mais plutôt une amélioration de la qualité du résultat.
En revanche, si l'on prélève davantage de tissu adipeux, à condition qu'il soit disponible, il est également possible de réaliser une augmentation partielle par lipofilling et, par conséquent, d'utiliser des implants prothétiques plus petits. Il s'agit de la véritable augmentation mammaire "hybride".
Selon les cas et les indications, le lipofilling peut être réalisé au cours d'une augmentation mammaire avec implants dans la même opération, avec une durée opératoire plus longue, ou de manière préliminaire en cas de défauts importants ou s'il est utilisé à des fins de remplissage et d'augmentation de volume.
La combinaison de l'insertion d'implants avec la transplantation de tissu adipeux (lipofilling) entraîne non seulement un allongement de la durée de l'opération, mais aussi une augmentation possible du risque d'infection. L'indication doit donc être évaluée au cas par cas, mais il ne fait aucun doute que cette combinaison de techniques représente une possibilité supplémentaire à la disposition du chirurgien plasticien.



Augmentation mammaire Paris, conseils de sites à voir
L'augmentation mammaire hybride combine l'utilisation d'implants mammaires avec la technique du lipofilling, c'est-à-dire l'utilisation de son propre tissu adipeux qui est prélevé sur le corps et traité pour pouvoir être injecté.
Cette technique permet :
  • Pouvoir choisir des implants plus petits et obtenir le volume souhaité en combinaison avec le lipofilling.
  • Pouvoir, en plus d'augmenter le volume des seins, corriger certaines irrégularités mammaires, même en cas de cicatrices rétractiles et de dépression dues à une chirurgie antérieure.
  • Pour améliorer la forme des seins tubulaires ou tubéreux, car les implants seuls sont souvent incapables de corriger les irrégularités de forme et de profil.
  • Une plus grande couverture de la prothèse garantit des résultats plus naturels.
Pourquoi cette procédure est-elle utilisée ?
Il s'agit d'une procédure adaptée à toutes les patientes qui souhaitent augmenter le volume de leurs seins, mais.. :
- Désire un petit implant qui soit moins sensible au toucher.
- Corriger les irrégularités du sein après une intervention chirurgicale.
- Asymétries qui ne peuvent être corrigées par un implant seul.
- Dans le cas des seins tubéreux et tubulaires.
- Dans le cas où peu de tissus recouvrent les implants.

Dans l'augmentation mammaire hybride, la graisse n'a pas une fonction de remplissage mais celle d'améliorer le résultat final.
Que faut-il faire avant l'opération ?
La mammoplastie d'augmentation hybride ne convient pas à tout le monde : elle est réservée aux femmes qui ont l'indication correcte et une certaine accumulation de graisse nécessaire pour réaliser l'opération, bien que la plupart du temps il ne soit pas nécessaire de prélever de grandes quantités de graisse.
Comment se déroule l'opération ?
La première étape de l'opération consiste à prélever de la graisse dans des zones spécifiques du corps et à la préparer pour une injection ultérieure.
La mastoplastie et la pose des implants choisis sont ensuite réalisées, les accès chirurgicaux sont fermés avec de la graisse et la technique du lipofilling est utilisée pour augmenter le volume des seins et/ou remodeler les irrégularités mammaires.
L'opération se déroule sous anesthésie générale et dure environ deux heures à deux heures et demie. L'accès chirurgical reste uniquement celui nécessaire à l'augmentation mammaire, et de petites canules sont utilisées pour prélever et infiltrer la graisse, ce qui ne laissera aucune trace dans le temps.
Enfin, un bandage de compression est appliqué, qui, une fois retiré, est remplacé par un soutien-gorge de sport.
Que se passe-t-il après l'opération ?
Environ 3 jours après l'opération, le pansement compressif est retiré et remplacé par un soutien-gorge de sport élastique, qui doit être porté pendant environ 60 jours. En outre, un manchon de compression doit être porté dans les zones où la graisse a été retirée. Dans les premiers jours suivant l'opération, un repos absolu et une restriction des mouvements, notamment des membres supérieurs, sont recommandés. Dans la première phase postopératoire, un gonflement, une raideur et une légère douleur des seins seront normaux. Après 7-10 jours, l'activité professionnelle peut être reprise, et après environ 30 jours, l'activité sportive.
Médicaments
Au cours des premiers jours post-opératoires, il est normal de ressentir une légère douleur, un gonflement, une rougeur et une ecchymose au niveau de la zone traitée. L'inconfort postopératoire peut être contrôlé avec des analgésiques et des anti-inflammatoires normaux.
Cicatrices
Avant et après l'opération, certains médicaments comme l'aspirine ne doivent pas être utilisés.
Les cicatrices résiduelles mesurent environ 4 à 7 cm de long et sont à peine visibles, tant dans le sillon mammaire qu'au niveau péri-aréolaire. Les cicatrices de la liposuccion ne mesurent que quelques millimètres et sont donc imperceptibles ou en tout cas peu significatives sur le plan esthétique.
Les résultats
Le résultat de l'intervention dépend de plusieurs facteurs, tels que l'état clinique initial du patient, sa capacité de cicatrisation et le respect des consignes postopératoires données par le chirurgien : éviter les mouvements inappropriés, s'abstenir de s'exposer au soleil jusqu'à la stabilisation complète des cicatrices. Le profil final sera visible après environ un an, mais les résultats et les avantages seront appréciables immédiatement.
Il faut toutefois préciser qu'une partie de la graisse infiltrée sera perdue avec le temps (environ 30%) et que ce pourcentage peut augmenter chez les personnes très sportives.


Conseils de sites internet à voir :
  1. https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-mammaire/augmentation-mammaire-paris
  2. https://www.elle.fr/Beaute/Chirurgie-esthetique/augmentation-mammaire-2948100
  3. https://solidarites-sante.gouv.fr/FIMG/Fpdf/Finformation_patientes_chirurgie_esthetique.pdf
  4. https://www.crpce.com/chirurgie-esthetique/augmentation-mammaire
  5. https://www.docteursarfati.com/chirurgie-mammaire/chirurgie-esthetique-mammaire/augmentation-mammaire/
  6. https://mon-augmentation-mammaire.paris/


Marcia Parisis Blogueuse

Lu 137 fois





Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest