Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Asie & Extrême Orient
11/08/2009 - 20:44

Aung San Suu Kyi assignée à résidence

L'opposante Aung San Suu Kyi, poursuivie pour violation de son assignation à résidence, a été condamnée mardi par un tribunal birman à trois ans de détention et de travaux forcés. Mais le ministre des Affaires intérieures, le général Maung Oo, a déclaré que Than Shwe, numéro un de la junte birmane, avait signé un ordre spécial commuant la peine de l'opposante en 18 mois de résidence surveillée.



La lauréate du prix Nobel de la paix, qui a passé 14 de ces 20 dernières années en détention, était passible d'une peine maximale de cinq ans de prison. Elle était poursuivie pour avoir laissé pénétrer chez elle en mai John Yettaw, un Américain vétéran de la guerre du Vietnam.

 Celui-ci était arrivé chez elle à la nage par le lac Inya, au nord de Rangoun, et avait passé deux nuits au domicile de l'opposante. Lors du procès tenu à la prison d'Insein à Rangoun, et qui s'est le plus souvent déroulé à huis clos, l'Américain a déclaré à la cour avoir été envoyé par Dieu au domicile de Suu Kyi pour l'avertir qu'elle risquait d'être assassinée par des "terroristes". Pour sa part, John Yettaw a été condamné à sept ans de prison et de travaux forcés. Âgé de 54 ans, il a été condamné à trois ans pour avoir enfreint des lois sécuritaires, trois ans pour violation des lois sur l'immigration et à un an pour avoir nagé illégalement dans un lac municipal de Rangoun.

"Merci pour le verdict", a déclaré Suu Kyi sur un ton sarcastique, à la lecture de la sentence. Elle portait une tenue traditionnelle birmane de couleur rose et gris clair. Son visage semblait fermé, selon une journaliste de l'AFP présente dans l'enceinte du tribunal. Elle a été reconduite un peu plus tard à son domicile et ce transfèrement s'est déroulé sous haute sécurité, selon un représentant de la junte. Si aucune mesure de clémence n'est annoncée d'ici 2010, Suu Kyi, 64 ans, ne pourra pas participer aux élections nationales fixées pour l'année prochaine par la junte.

En réponse à cette nouvelle...... lire la suite de l'article sur Lepoint.fr


Source: Le Point via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces