Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
Commerces et services
29/06/2019 - 14:18

Autobronzant et grossesse: oui mais à certaines conditions

Est-ce qu’autobronzant et grossesse font bon ménage ? C’est la question que se posent de nombreuses femmes enceintes. Voici la réponse à cette légitime interrogation pour que vous profitiez pleinement du soleil en attendant la venue de votre bébé.



Composition des autobronzants

Le bronzage artificiel utilise un ingrédient actif principal, la dihydroxyacétone (DHA) qui est une sorte de sucre. Non toxique, elle agit en synergie avec les protéines qui sont présentes dans les cellules de la couche supérieure de la peau. Il faut savoir que les cellules de la première couche de la peau sont mortes. La réaction chimique, qui a lieu au sein de ces cellules mortes, entraîne la production de la mélanoïdine, pigment brun. Certains autobronzants sont composés également d’une substance qui fonctionne de manière identique à la DHA, l’érythrulose.

Ces deux substances, la DHA et l’érythrulose, utilisées sous la forme de crème, de mousse ou de lingettes n’ont aucun impact sur votre bébé et sa santé. En effet, lors de leur application à la main, par pénétration, elles ne franchissent pas la couche supérieure de la peau. Ce qui veut dire, en clair, que ces substances ne transitent pas dans votre sang. De plus, la peau se renouvelant de façon incessante, le faux bronzage disparaît progressivement lorsque tombent les cellules mortes.
Dans le commerce, vous trouverez facilement, à l’approche de l’été, des produits autobronzants sous toutes les formes.

Par contre, si vous optez pour un autobronzant en cabine dans un centre spécialisé ou en spray, vous courez le risque d’inhaler une petite quantité de DHA et d’érythrulose. A ce jour, les experts ne sont pas en mesure d’évaluer les risques exacts que représente l’inhalation de ces substances pour votre bébé et pour votre corps. Donc, la prudence est de mise, ne faites courir aucun risque à votre bébé et à vous-même, en n’utilisant pas ces solutions de bronzage.

 

Précautions à prendre

Autobronzant et grossesse: oui mais à certaines conditions
Jouez la carte de la sécurité en optant pour un autobronzant comme Minetan que vous appliquerez à la main et, par conséquent, sans aucun risque d’inhalation. Si, malgré ces conseils, vous voulez absolument utiliser un spray, prenez les précautions qui s’imposent : aération de la pièce, protection de vos yeux avec des lunettes et de vos lèvres avec un baume. Ces précautions devraient suffire à former une barrière performante contre la DHA et l'érythrulose.

Gardez également toujours en tête que les autobronzants peuvent, parfois, engendrer des réactions allergiques. Il se peut que vous n’ayez jamais eu, avant votre grossesse, de réaction dû à un autobronzant mais les modifications hormonales tendent à accroître la sensibilité de votre peau. Il convient donc de toujours tester le produit avant usage en l’appliquant sur une petite parcelle de peau afin d’être sûre que vous le tolérez. Cela est également valable pour un produit que vous avez utilisé avant votre grossesse.

Dans tous les cas, n’utilisez jamais les produits suivants : les gélules ou comprimés bronzants vendu sur internet. Ces produits sont susceptibles d’être composés de quantités démesurées de colorants, les caroténoïdes, pouvant être néfastes pour la santé de votre bébé.

Salim








Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces