Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Monde: Toute l'Actu
23/07/2010 - 22:29

Bachir de retour au Soudan après avoir défié la CPI

Le président soudanais Omar Hassan al Bachir est rentré au Soudan vendredi après avoir défié la Cour pénale internationale, qui a émis un mandat d'arrêt contre lui, en visitant le Tchad, membre de la CPI et censé théoriquement procéder à son arrestation.



Bachir de retour au Soudan après avoir défié la CPI
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Bachir de retour au Soudan après avoir défié la CPI au Tchad
Le président soudanais Omar Hassan al Bachir est rentré au Soudan vendredi après avoir défié la Cour pénale internationale, qui a émis un mandat d'arrêt contre lui, en visitant le Tchad, membre de la CPI et censé théoriquement procéder à son arrestation. Le président tchadien Idriss Déby a déroulé le tapis rouge pour accueillir son homologue soudanais qui a passé trois jours à N'Djamena, portant un coup à la crédibilité de la CPI. L'avion de Bachir a atterri à l'aéroport de Khartoum vendredi soir. Le ministre des Affaires étrangères, Ali Karti, qui a accompagné Bachir au Tchad, a fustigé les pays européens et Washington, qui, bien que n'étant pas membre de la CPI, a estimé que le Tchad devait coopérer avec cette instance pénale internationale. "Cette cour est devenue une cour européenne destinée à juger les Africains", a déclaré Karti aux journalistes. "Les Africains l'ont rejetée avec force et c'est ce qui compte pour nous." L'Union africaine, qui accuse la CPI de cibler l'Afrique, a appelé ses Etats membres à ne pas coopérer avec elle.(reuters)

Trafigura condamné pour l'export de ses déchets en Côte d'Ivoire
Un tribunal néerlandais a infligé une amende d'un million d'euros à la firme suisse Trafigura pour avoir exporté illégalement des déchets toxiques vers la Côte d'Ivoire et en avoir caché la dangerosité.  En annonçant le verdict, le premier à condamner Trafigura Beheer BV pour le transfert de ces déchets, le juge a précisé que l'entreprise avait été sanctionnée pour avoir enfreint la réglementation européenne sur "l'exportation de déchets vers le tiers monde et la dégradation de l'environnement". Elle est aussi jugée coupable d'avoir dissimulé le caractère nocif des produits acheminés. Le tribunal a également condamné un employé de la firme et le capitaine du cargo Probo Koala. Trafigura, l'une des principales sociétés de négoce international, dont les ventes ont représenté 47 milliards de dollars en 2009, a fait savoir qu'elle étudierait la décision et pourrait faire appel. "Bien que Trafigura soit satisfaite d'avoir été acquittée du chef d'accusation de faux, elle est déçue par la décision du juge sur les deux autres, considérée comme erronée", indique la firme dans un communiqué. Trafigura, qui a conclu des transactions pour éviter ou interrompre des poursuites judiciaires en Côte d'Ivoire et en Grande-Bretagne, avait affrété le Probo Koala, qui cherchait à se défaire de centaines de tonnes de résidus chimiques à Amsterdam en juillet 2006.(reuters)

Sponsor du jour
L'energie solaire au Senegal avec Frederic Nouaisser
http://www.facebook.com/pages/Energie-Solaire-Senegal/133757006643228

L'armée vénézuélienne se dit prête à repousser toute attaque
L'armée vénézuélienne a averti la Colombie qu'elle était prête à repousser toute attaque au lendemain de la rupture par le président Hugo Chavez des relations diplomatiques du Venezuela avec Bogota. Chavez reproche à la Colombie d'avoir accusé le Venezuela d'abriter des guérilléros colombiens. Mais tandis que Chavez multipliait les invectives à l'encontre du président colombien sortant Alvaro Uribe, le traitant de "belliciste", le vice-président vénézuélien Elias Jaua a assuré que la situation à la frontière était "normale". En dépit de la rupture des relations, le principal point de passage entre San Antonio del Tachira, au Venezuela, et Cucuta, en Colombie, était ouvert vendredi aux véhicules et aux piétons, ont rapporté des témoins. Aucune concentration militaire n'était signalée, mais côté vénézuélien, les contrôles aux barrages routiers paraissaient renforcés. La plupart des observateurs jugent peu probable un affrontement militaire, mais la Colombie et le Venezuela figurent parmi les pays les plus militarisés d'Amérique du Sud et ils se sont querellés dans le passé à propos de la sécurité le long de la frontière et de la guérilla. Le général Carlos Mata, ministre vénézuélien de la Défense, est apparu à la télévision en treillis militaire et entouré de chefs militaires, et il a proclamé sa fidélité envers Chavez tout en mettant solennellement en garde Uribe.(reuters)

Source: Yahoo Actualités

Victor Nouioua



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo