Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
02/03/2009 - 17:58

Bangladesh: funérailles nationales pour les victimes de la mutinerie

Dacca- Les autorités du Bangladesh poursuivaient ce lundi la traque de 1.000 paramilitaires recherchés pour une mutinerie sanglante qui a fait au moins 78 morts, tandis que des dizaines de milliers de personnes ont assisté dans la capitale aux funérailles nationales de 50 des victimes.



Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées à Dacca pour les funérailles d'Etat de 50 des victimes de la mutinerie, dont le chef du corps des Bangladesh Rifles (BDR) qui se sont rebellés.

"Les morts ont reçu des honneurs officiels", a indiqué le porte-parole des forces armées, S.M. Salahuddin.

Les funérailles se sont déroulées en présence du président Zillur Rahman.

Dimanche, le Premier ministre Sheik Hasina a déclaré au parlement qu'elle avait donné l'ordre à l'armée de lancer l'"Opération chasse aux rebelles" pour arrêter les auteurs de la mutinerie qui a duré 33 heures à Dacca.

Elle a indiqué que 668 membres des Bangladesh Rifles (BDR), une unité paramilitaire chargée de la protection des frontières, avaient déjà été arrêtés et que des mandats d'arrêts avaient été émis pour 1.000 autres, accusés de meurtres.

Le Premier ministre a indiqué que l'armée allait être déployée à partir de lundi et qu'elle avait demandé l'aide du FBI, la police fédérale américaine, et de Scotland Yard, la police britannique.

Un responsable de la police à Dacca, Najbojit Khisa, a déclaré que certains des mutins pourraient être pendus s'ils étaient reconnus coupables d'avoir organisé la mutinerie.

Celle-ci s'est terminée jeudi dernier après que Sheikh Hasina eut menacé d'y mettre fin par la force lors d'une rencontre avec des représentants des Bangladesh Rifles.

Les corps de 78 militaires, essentiellement des gradés, ont été découverts depuis la mutinerie, mais 70 officiers étaient encore portés disparus lundi.

La plupart des corps - certains criblés de balles ou portant des blessures de baïonnettes - ont été retrouvés dans des fosses communes dissimulées sous des feuilles ou des ordures. Le chef des BDR et son épouse figurent parmi les tués.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK