Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
19/01/2009 - 13:34

Barack Obama fête Martin Luther King

New York- Sous le signe de l'engagement envers son prochain. Au dernier jour de sa vie d'avant la présidence, Barack Obama consacrait ce lundi à une de ses principales figures tutélaires, Martin Luther King.



Lundi était la journée de commémoration de la naissance du chef de file du mouvement des droits civiques, assassiné en 1968. De ce que les Américains considèrent aujourd'hui comme un simple jour férié, Barack Obama veut refaire une journée de mobilisation au service d'autrui.

Pour rendre hommage au pasteur dont le combat ouvrit la voie à ce qu'aujourd'hui le premier président noir entre à la Maison Blanche, il participe donc à un projet de rénovation communautaire dans la banlieue de Washington.

Joe Biden aussi devait relever ses manches pour mettre la main à la pâte, tout comme Jill Biden et Michelle Obama. Mais leur entourage se refusait à fournir plus de précisions sur la teneur de ces projets sociaux, ou leur localisation.

Avec lui, Barack Obama demande aux Américains d'honorer la mémoire de Martin Luther King en consacrant cette journée à travailler pour la communauté. La commission organisatrice des festivités de l'investiture a d'ailleurs lancé un site Web, USAService.org, pour aider les citoyens à savoir où et avec quelles associations s'impliquer près de chez eux.

"Je vous demande de prendre l'engagement, de manière durable, de travailler à améliorer la vie de vos concitoyens, un engagement qui doit aller au-delà d'une seule journée, au-delà d'une seule présidence", avait demandé Barack Obama dans un appel sur YouTube la semaine dernière. "En ces temps de grands défis et de grands changements, je vous demande de faire votre part; de remonter vos manches et de participer à la reconstruction de cette nation".

Ce devait être en tout cas certainement encore dans l'enthousiasme que se déroulerait la journée, cet immense enthousiasme qui s'est emparé de Washington, et du pays tout entier, pour ces jours de fête marquant le top-départ de la présidence Obama.

L'arrivée du président-élu à Washington samedi, à l'issue d'un trajet en train commémorant celui d'Abraham Lincoln en 1861, a été suivie dimanche par un concert géant sur les marches du Mémorial Lincoln, suivi, malgré le froid, par des centaines de milliers de personnes massées sur le National Mall.

Lundi soir, Barack Obama devait assister à pas moins de trois dîners, l'un en l'honneur de l'ancien secrétaire d'Etat Colin Powell, l'autre de Joe Biden, sénateur-vétéran du Delaware à qui ses collègues disent adieu puisqu'il les quitte pour la vice-présidence. Et enfin, le troisième était organisé en l'honneur du rival malheureux d'Obama, le sénateur John McCain.

Enfin, comme on s'y attendait, un nouvel invité d'honneur a été inscrit sur les listes des cérémonies d'investiture: le capitaine de US Airways Chesley B. "Sully" Sullenberger, le héros du "miracle sur l'Hudson", qui a impressionné le monde en posant son avion sur les eaux du fleuve new-yorkais jeudi soir, sauvant ainsi la vie de la totalité de ses passagers. Il sera là, avec sa famille et son équipage, a annoncé l'équipe Obama.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo