Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
09/03/2009 - 13:20

Benoît XVI se rendra en "Terre Sainte" du 8 au 15 mai

Jérusalem- Le pape Benoît XVI a annoncé hier qu'il se rendrait en "Terre Sainte" du 8 au 15 mai, lors d'un "pèlerinage" qui le mènera à Jérusalem, Bethléem, Nazareth et Amman, a précisé le Saint-Siège.



"A l'invitation du Roi de Jordanie, du président d'Israël, du président de l'Autorité palestinienne et l'Assemblée des évêques catholiques, Benoît XVI accomplira un pèlerinage en Terre Sainte et se rendra à Amman, Jérusalem, Bethléem et Nazareth", selon un communiqué du Vatican.

Quelques minutes plus tôt, lors de la prière de l'angélus sur la place Saint-Pierre, le pape avait officialisé son déplacement dans la région -- qui sera son premier -- mais sans en donner les étapes.

"Du 8 au 15 mai, j'accomplirai un pèlerinage en Terre Sainte pour demander au Seigneur, en visitant les lieux devenus saints après son passage sur la Terre, le don précieux de l'unité et de la paix pour le Moyen-Orient et pour l'humanité toute entière", a-t-il devant des milliers de pèlerins.

Selon l'agence d'informations religieuses I.Media, Benoît XVI se rendra d'abord en Jordanie, du 8 au 11 mai où il entrera une nouvelle fois dans une mosquée, à Amman, après la Mosquée Bleue d'Istanbul en décembre 2006.

Il devrait ensuite passer une journée dans les Territoires palestiniens le 13 mai. Au cours de son séjour, le pape devrait également se rendre à Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem, ainsi que sur l?esplanade des mosquées et au "Mur des lamentations", comme le fit son prédécesseur Jean-Paul II en mars 2000.

L'officialisation de ce voyage intervient quelques semaines après l'énorme polémique soulevée par la levée de l'excommunication d'un évêque intégriste qui a nié la Shoah.

"Je crois qu'il n'y a pas eu de chambres à gaz (...) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration mais pas un seul dans les chambres à gaz", avait déclaré à la télévision suédoise Mgr Richard Williamson.

Le Vatican a assuré que le pape ignorait les positions de Richard Williamson lorsqu'il a pris sa décision de lever son excommunication, tout comme celle de trois autres évêques intégristes le 24 janvier.

"Toute négation ou minimisation du crime (de la Shoah) est intolérable et inacceptable", avait par la suite affirmé Benoît XVI, soulignant que "l'Eglise est profondément et irrévocablement engagée dans le rejet de l'antisémitisme".

Il avait également repris à son compte les paroles de son prédécesseur Jean Paul II qui avait demandé "pardon" aux Juifs pour la Shoah en 2000, lors de sa visite en Israël.

Avant Israël, Benoît XVI se rendra en Afrique du 17 au 23 mars, au Cameroun puis en Angola.



Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces