Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
23/04/2009 - 20:13

Bertrand défend Rachida Dati

Xavier Bertrand dénonce la violence des attaques contre Rachida Dati après la prestation de la ministre de la Justice lors d'une convention sur l'Europe organisée par de jeunes militants UMP.



Lors d'un point de presse au Centre d'accueil de la presse étrangère, le secrétaire général de l'UMP a accusé la presse de "harcèlement".

"Quand je vois la violence des commentaires sur Rachida Dati, et quand je vois le succès populaire qui est le sien, je dis, franchement, qu'il n'y a aucune justice dans le traitement dont elle fait l'objet", a-t-il dit.

Des radios et journaux ont rapporté que Rachida Dati, numéro 2 sur la liste UMP aux européennes en Île-de-France, n'avait pas paru se passionner pour le sujet devant les jeunes de son parti rassemblés mercredi soir.

La ministre, arrivée avec une heure de retard, a ainsi peiné à contenir son fou rire et à fournir des réponses claires, déclenchant des rires dans le public.

Interrogée sur les questions énergétiques, elle mélange d'abord dans un éclat de rire l'électricité et le nucléaire.

Puis, fiche à la main, elle ajoute : "Bon, je récite (...) et puis, il faut quand même se mobiliser pour développer les éoliennes... c'est ça ?", selon un enregistrement diffusé par RTL.

Xavier Bertrand a expliqué que Rachida Dati avait donné l'impression d'arriver en retard tout simplement parce qu'il était prévu qu'elle fasse la deuxième partie du meeting et lui-même la première.

"A chaque fois, c'est la même chose pour Rachida Dati : déferlement médiatique, harcèlement à son égard", a dénoncé le dirigeant de l'UMP.

Michel Barnier, actuel ministre de l'Agriculture, a relativisé l'importance de l'épisode en estimant que la réunion se tenait dans un contexte "convivial et décontracté".

Longtemps mise en avant par le chef de l'Etat comme un symbole de la diversité et de l'ouverture après son entrée au gouvernement, Rachida Dati est ensuite tombée en disgrâce et a été poussée au départ pour une place sur la liste Île-de-France des européennes, qui n'avait pas ses faveurs.

Elle doit quitter son ministère dans les prochaines semaines, après avoir multiplié les interventions médiatiques ces derniers jours et un dernier voyage officiel au Liban la semaine prochaine. Les élections européennes se tiennent le 7 juin.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces