Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être

Monde: Toute l'Actu
18/02/2021 - 14:15

Biden appelle Nétanyahou après quatre semaines de refus

Le président Joe Biden et le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont finalement reçu leur premier appel téléphonique depuis que le premier est entré à la Maison Blanche, après un mois d'absence manifeste de contact officiel entre les deux dirigeants et leurs alliés.



M. Netanyahu a confirmé l'appel mercredi, et a écrit sur Twitter : "La conversation a été très amicale et chaleureuse et a duré environ une heure."

Le premier ministre israélien était le troisième appel de Donald Trump après sa prise de fonction en 2017, et l'absence d'un appel Biden plus tôt avait été interprétée par certains analystes comme le signe d'un refroidissement dans les relations entre les deux nations, provoquant des critiques tant aux États-Unis qu'en Israël.

L'ancien ambassadeur de M. Netanyahu aux Nations unies, Danny Danon, a fait appel à Twitter pour demander un appel et a déclaré qu'il avait publié le numéro de téléphone du premier ministre.



"La Maison Blanche a insisté sur le fait que l'absence d'appel plus tôt n'était pas une "dissension" contre Israël, et a réitéré son soutien à une alliance forte entre les Etats-Unis et Israël.

"Ce n'est pas une dissension intentionnelle", a déclaré la semaine dernière l'attaché de presse Jen Psaki. "Le Premier ministre Netanyahu est quelqu'un que le président connaît depuis un certain temps. Il est évident que nous avons une relation longue et importante avec Israël, ce qui reflète le fait que nous ne sommes ici que depuis trois semaines et demie", a-t-elle ajouté. "Il n'a pas encore appelé tous les dirigeants du monde."

Il s'agit néanmoins d'un changement de ton marqué par rapport à l'administration Trump, qui a fait tout son possible pour promouvoir les priorités de Nétanyahou dans la région et dans le conflit israélo-palestinien, notamment en déplaçant l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, en coupant l'aide aux Palestiniens et en proposant un plan de paix au Moyen-Orient qui penchait fortement en faveur d'Israël, ce que les Palestiniens ont rejeté.

Ils risquent également de se heurter à l'objectif de M. Biden de rétablir l'accord nucléaire iranien, dont M. Trump a retiré les États-Unis en 2018. M. Netanyahu a soutenu qu'il ne devrait pas y avoir de retour à cet accord : "Il ne doit pas y avoir de retour au précédent accord nucléaire", a déclaré le Premier ministre israélien en novembre. "Nous devons nous en tenir à une politique intransigeante pour garantir que l'Iran ne développe pas d'armes nucléaires".

M. Biden renouvellerait la position américaine condamnant la construction de colonies juives sur des territoires contestés en Cisjordanie et envisage des moyens d'intégrer un Etat palestinien dans les futurs plans de paix.

Victor Delhaye-Nouioua









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest