Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

La Bourse en Direct
18/02/2009 - 15:46

Calme plat à la Bourse de Paris

Paris- Une fois encore, les valeurs financières sont sur le devant de la scène à la Bourse de Paris. C'est Dexia qui signe le plus fort repli du Cac 40. Le titre recule de 5,91% à 2,07 euros.



Axa, BNP Paribas et Crédit Agricole sont également dans le rouge. Seule l'action  Société Générale affiche une très nette progression dans le sillage de la publication de ses résultats. Le titre s'adjuge 3,58% à 23,57 euros. La banque a confirmé avoir dégagé un bénéfice net de 2 milliards d'euros en 2008. Au quatrième trimestre, le bénéfice net est inférieur aux attentes mais la division banque de financement et d'investissement (BFI) a bien résisté avec un bénéfice contre une perte attendue par les analystes. Société Générale précise par ailleurs avoir passé pour 300 millions d'euros de dépréciations liées à sa filiale russe Rosbank.

Dans le rouge, Michelin recule de 4,32% à 27,79 euros. Le titre souffre d'un abaissement de recommandation de la part de Goldman Sachs. On attend également avant l'ouverture de Wall Street les résultats du concurrent américain Goodyear.

Du côté des hausses, c'est Alcatel-Lucent qui tient la tête du CAC. Le titre prend 4,47% à 1,33euro. Le PDG de l'équipementier télécoms, Ben Verwaayen, a indiqué ne pas prévoir de mauvaises surprises dans les mois à venir.

Peugeot progresse bien aussi de 1,73% à 14,42 euros. L'action profite de rumeurs sur une prise de participation de l'Etat dans le capital du constructeur.

En dehors du CAC, Euler Hermes affiche une belle progression de 4,91% à 24,24 euros. L'assureur crédit, filiale de l'allemand AGF Allianz a vu pourtant ses profits fondre en 2008 mais cela reste un peu mieux qu'attendu.

 

Atos Origin recule nettement de 3,51% à 19,40 euros. La SSII a vu son bénéfice net chuter de 52% à 23 millions d'euros en 2008. Le groupe ne va pas verser de dividende.

Safran plonge carrément de 12,65% à 8,11 euros. C'est la plus forte baisse du SRD. L'équipementier aéronautique affiche pour 2008 un bénéfice net en dessous des attentes et un bénéfice opérationnel en net recul en raison notamment d'un effet de change négatif.

Egalement en forte baisse, Spir communication décroche de 8,29% à 18,03 euros. Le groupe de presse gratuite d'annonces a publié un bénéfice net en baisse de 65% en 2008.

Pour finir, un détour par les devises et les marchés pétroliers. Peu de variations en ce moment sur les cours du pétrole. Le baril de WTI s'échange à 35 dollars. Le baril de Brent vaut lui 41,67 dollars. Sur le marché des devises, l'euro s'échange contre 1,2596 dollar.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo