Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
26/12/2009 - 12:11

Cérémonies à la mémoire des victimes du tsunami de 2004 en Asie

Cinq ans après le tsunami dévastateur qui a frappé l'Asie, des cérémonies ont été organisées samedi pour honorer les 230.000 personnes mortes dans la catastrophe.



Des moines bouddhistes ont entonné des chants sur des plages de Thaïlande et des milliers de personnes ont prié dans plusieurs mosquées d'Indonésie. Des moments de silence ont également été observés à la mémoire des victimes des vagues géantes qui ont frappé une douzaine de pays dans l'océan Indien, rayant de la carte des localités côtières et décimant des familles au lendemain de Noël.

Samedi, des rescapés sont retournés sur les plages de sable blanc du sud de la Thaïlande pour saluer la mémoire des victimes lors de cérémonies auxquelles ont assisté des centaines d'habitants et de touristes étrangers.

Un moment de silence a été observé sur la plage de Patong à Phuket, haut lieu touristique, à l'heure où le tsunami a frappé. Des dizaines de moines bouddhistes, vêtus de robes orange, ont dit des prières et chanté, alors que des personnes présentes pleuraient et s'étreignaient.

Giorgio Capriccioli, un Italien qui vit à Phuket, a jeté un bouquet de fleurs blanches dans l'océan, en hommage à deux amis décédés dans la catastrophe. Sa femme possède plusieurs magasins situés sur le front de mer mais avait décidé de ne pas se rendre au travail le jour où le tsunami a frappé.

Enceinte au moment du drame, "ma femme serait morte" si elle était "allée travailler ce jour-là", a-t-il confié à l'occasion d'une cérémonie en présence de Thaïlandais et de touristes.

Des bougies devaient être allumées et des lanternes lâchées dans le ciel à Phuket samedi soir.

Des cérémonies du souvenir étaient également prévues dans d'autres pays asiatiques.

Dans la province d'Aceh, sur l'île indonésienne de Sumatra, la plus touchée par la catastrophe, des milliers de rescapés ont prié dans des mosquées et à côté de fosses communes où des dizaines de milliers de victimes ont été enterrées.

Le tsunami avait été provoqué par un séisme d'une magnitude de 9,2 au large de Sumatra.

Plus de 8.000 personnes, dont des vacanciers étrangers, ont péri en Thaïlande. Quelque 48.000 personnes ont perdu la vie dans des localités côtières au Sri Lanka et en Inde. En Indonésie, le tsunami a fait quelque 167.000 morts.


Source: AP via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK