Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



L'Economie en temps réel et en continu
21/01/2009 - 23:52

Christine Lagarde: pas de super bonus

Pas de "super bonus" non plus pour les patrons des firmes automobiles aidées par l'Etat, avertit Christine Lagarde. Elle souhaite même obtenir le concours de l'opinion publique pour y véiller. Opinion publique ou vindicte publique? L'idée, de toute évidence, est évoquée. L'expression ''vindicte publique'' est associée, pourtant, à des termes violents, tels le lynchage. Restons prudents.



Christine Lagarde: pas de super bonus
Au lendemain de l'annonce du plan d'aide au secteur automobile, la ministre de l'Economie Christine Lagarde a estimé mercredi "tout à fait normal et légitime" que les dirigeants de ces entreprises, comme Renault ou Peugeot, qui bénéficieront de l'aide de l'Etat, se privent de "super bonus".

Interrogée sur RTL pour savoir si elle avait les mêmes exigences concernant la rémunération de ces dirigeants que celle des patrons des banques, Mme Lagarde a répondu: "Ça me paraîtrait tout à fait normal et légitime. Je pense qu'ils auront un sens suffisant de la responsabilité pour prendre eux-mêmes ces mesures".

"Il me paraîtrait insensé que d'une part on mette de l'argent de l'Etat, c'est-à-dire l'argent des Français (...) dans des constructeurs automobiles, chez Renault ou chez Peugeot, et qu'avec cet argent les conseils d'administration décident d'attribuer des super bonus. Ça me paraît tout à fait illogique", a-t-elle justifié, confirmant qu'elle allait veiller à cela, tout comme "l'opinion publique".

Lire la suite: AP dans Yahoo news - /3/20090121/tfr-automobile-crise-plan-lagarde-56633fe.html

S. D.







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: