Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Régions
10/08/2009 - 20:57

Cinq morts dans un incendie à Sevran

Cinq personnes, dont deux enfants en bas âge, ont trouvé la mort dans l'incendie d'un immeuble ce lundi matin dans une cité HLM de Sevran, en Seine-Saint-Denis, annoncent les pompiers.



Les autorités soupçonnant un incendie criminel, la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne a été saisie de l'enquête, a indiqué une porte-parole.

Un porte-parole des pompiers a indiqué que le feu avait vraisemblablement pris dans la cage d'escalier de l'immeuble de dix étages, pour une raison encore inconnue, avant de se propager à un appartement du huitième.

Les victimes sont deux adultes et trois enfants, dont un adolescent, a-t-il dit.

Une victime a été retrouvée dans la cage d'escalier et les autres dans l'appartement du huitième étage.

Vingt-neuf personnes ont en outre été blessées, dont 15 ont été évacuées sur des hôpitaux pour des troubles liés, semble-t-il, à l'inhalation de fumées. Leur état ne présente apparemment aucun caractère de gravité.

Cent soixante pompiers venus de 21 casernes ont été mobilisés pour combattre le sinistre, qui s'est déclenché peu après 4h00 du matin. Ils ont évacué 18 personnes des étages supérieurs.

"Elles seraient certainement décédées ou blessées si on n'était pas allé les chercher", a dit le porte-parole des pompiers.

"C'était impossible de respirer dans l'appartement. On s'est dit 'si personne ne vient, on est cuit'," a dit à Reuters TV Mohammed Mounir, qui habite au 10e étage de l'immeuble.

"Comme j'ai un balcon de l'autre côté, on s'est mis sur le balcon de derrière avec mon enfant et ma femme, ensuite on est sorti par le toit pour sortir dans l'autre bâtiment," a-t-il ajouté.

Interrogés sur LCI, des témoins ont dénoncé la fermeture de trappes de secours par des cadenas pour empêcher l'accès au toit de l'immeuble.

"C'était des trappes automatiques, elles s'ouvraient toutes seule. A cause des cadenas, la fumée est redescendue et ils n'ont pas pu se sauver", a dit l'un d'entre eux à propos des victimes.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK